Votre activitĂ© d’indĂ©pendant vous soumet Ă  de nombreuses charges, sans parler des cotisations et impĂŽts. Que ce soit au moment de vous lancer ou durant l’exercice de votre activitĂ©, il est important que vous ayez une vue d’ensemble sur ce que vous avez Ă  payer. Vous aurez ainsi une bonne visibilitĂ© sur ce que vous devez provisionner et l’état rĂ©el de votre compte.

 

Les charges en tant qu’indĂ©pendant

Les charges Ă  la crĂ©ation d’entreprise

La crĂ©ation de votre entreprise engendrera certains frais. Ces diffĂ©rentes charges dĂ©pendent du choix de votre statut juridique. En effet, ce choix influe non-seulement sur le dĂ©lai de crĂ©ation mais Ă©galement sur le coĂ»t. ConcrĂštement, plus votre entreprise est « simple » moins elle vous reviendra cher. À l’inverse, plus sa structure est« complexe » plus les dĂ©marches seront coĂ»teuses.

 

Voici les différents frais obligatoires auxquels vous serez soumis selon le choix de votre statut :

  • Les frais d’immatriculation de l’entreprise : ils sont variables en fonction du choix de votre statut juridique. Dans le cas d’une entreprise individuelle, les frais sont peu Ă©levĂ©s car vous n’aurez Ă  payer que les frais de greffe. En revanche, dans le cas de la crĂ©ation d’une sociĂ©tĂ© vous aurez Ă  publier votre sociĂ©tĂ© dans le journal d’annonce lĂ©gal. Les dĂ©marches sont donc plus coĂ»teuses mais aussi plus longues. A ce titre, je vous invite Ă  consulter ce tableau rĂ©capitulatif des coĂ»ts de crĂ©ation des entreprises ;
  • Les frais de rĂ©daction des statuts : Ă  nouveau, le prix dĂ©pend de la nature de votre entreprise. Vous aurez trĂšs certainement Ă  faire appel Ă  un prestataire. Vous pouvez choisir une formule 100% en ligne, moins onĂ©reuse ou bien prĂ©fĂ©rer l'humain avec un expert (avocat ou juriste) par tĂ©lĂ©phone ou face Ă  vous. Le prix est donc variable selon la prestation. Il oscille entre 150€ et 1500€.    

 

Il est Ă  noter que certains statuts, ceux Ă  responsabilitĂ© limitĂ©e, exigent un dĂ©pĂŽt de capital afin qu’il soit crĂ©Ă©. Bien que celui-ci soit sans montant minimum exigĂ©, vous aurez Ă  ajouter ce coĂ»t aux frais de crĂ©ation de votre entreprise.

 

À cela viendront Ă©galement s’ajouter des frais annexes qui sont plus ou moins Ă©levĂ©s en fonction de vos besoins. Vous pourrez notamment avoir :

  • Stage Ă  la CMA dans le cas d’une profession artisanale : environ 200€ ;
  • Frais de dĂ©pĂŽt de marque Ă  l’INPI : 225€ ;
  • Frais de dĂ©pĂŽt de brevet Ă  l’INPI : entre500€ et 700€.

     

Les charges pendant l’exercice de votre activitĂ©

Une fois votre entreprise créée, vous devez également faire face à différents frais. Ils sont eux aussi variables selon la nature de votre activité. Nous allons ici classer les différents types de frais que vous pouvez potentiellement rencontrer.

 

Les frais de comptabilité

Les frais de comptabilitĂ© sont valables pendant tout l’exercice de votre activitĂ©. Vous n’ĂȘtes pas obligĂ© de vous allier Ă  un expert-comptable, notamment si vous ĂȘtes sous le rĂ©gime de la microentreprise, la comptabilitĂ© Ă©tant grandement allĂ©gĂ©e. Toutefois, les statuts plus complexes tels que la SARL, la SASU ou encore la SAS nĂ©cessite un tel service.

 

Pour vous donner une idĂ©e, on estime en moyenne le coĂ»t de l’expert-comptable pour un indĂ©pendant Ă  100€ par mois. Comptez donc entre1000€ et 1200€ de frais par an pour ce service.

 

Chez Blank, nous nous sommes associĂ©s Ă  notre partenaire Ça Compte Pour Moi afin de vous proposer un service qualitatif avec de vrais experts-comptables Ă  moindre coĂ»t. Vous ĂȘtes accompagnĂ©(e) en ligne et par tĂ©lĂ©phone par des experts certifiĂ©s en fonction de vos diffĂ©rents besoins, de la crĂ©ation de votre statut Ă  votre gestion comptable globale.

 

Les assurances

Selon la nature de votre activitĂ©, vous devrez souscrire Ă  diffĂ©rentes assurances. Certaines sont obligatoires, d’autres fortement conseillĂ©es. Parmi les assurances obligatoires, voici celles auxquelles vous devez souscrire peu importe la nature de votre activité :

  • La ResponsabilitĂ© Civile Professionnelle, aussi appelĂ©e « RC Pro » bien qu’elle ne soit obligatoire que pour les professions rĂ©glementĂ©es, il est prĂ©fĂ©rable d’y souscrire dans tous les cas. Elle vous couvre non-seulement pour les dommages matĂ©riels et humains mais aussi (et surtout) pour les dommages immatĂ©riels, comme la perte de chiffre d’affaires par exemple.

‍

Chez Blank, nous vous proposons deux types d’assurances à des prix dĂ©fiants toute concurrence :

 

Les frais généraux

Les frais gĂ©nĂ©raux concernent toutes les activitĂ©s, comme son nom l’indique. Vous devez donc vous en acquitter peu importe le statut juridique que vous avez choisi. Ils concernent notamment :

  • Les frais bancaires ;
  • Les frais de tĂ©lĂ©phone et de connexion internet ;
  • Les frais de location lorsque votre activitĂ© nĂ©cessite un atelier, par exemple ;
  • Les frais d’eau, de gaz et d’électricitĂ© ;
  • Les frais de dĂ©placement.

      

En somme, vous n’échapperez Ă  ces diffĂ©rents frais en ce qu’ils participent pleinement au bon fonctionnement de votre activitĂ©.

 

Les frais informatiques

Les dĂ©marches administratives et prises de contact client se font dĂ©sormais essentiellement par email et tĂ©lĂ©phone. Vous devrez donc vous fournir un tĂ©lĂ©phone portable ainsi qu’un ordinateur pour veiller au bon fonctionnement de votre activitĂ©.

 

Certains mĂ©tiers nĂ©cessitent des logiciels plus ou moins coĂ»teux pour en assurer le bon exercice comme la suite Adobe pour les graphiste par exemple, ou encore SketchUp pour les architectes. Vous devrez donc payer pour bĂ©nĂ©ficier de ces services. Vous aurez bien souvent le choix de payer le pack Ă  l’annĂ©e ou bien mensuellement.

 

Les frais de communication

Étant donnĂ© que vous ĂȘtes votre propre vitrine, vous ĂȘtes le seul Ă  vous vendre. Il est donc indispensable que vous investissiez une partie de votre budget Ă  la communication et Ă  la publicitĂ©. C’est une garantie de visibilitĂ© pour votre activitĂ©. Cela peut aller de la simple impression de flyers Ă  la demande d’intervention de professionnels de la communication.

 

Quoi qu’il en soit, la plupart des activitĂ©s requiĂšrent dĂ©sormais un site internet sur lequel vous pourrez montrer qui vous ĂȘtes et la maniĂšre dont vous exercez votre mĂ©tier. C’est Ă©galement un Ă©lĂ©ment important dans le cas d’une activitĂ© commerciale puisque votre site permettra aux clients d’effectuer leur commande directement en ligne.

 

Les frais d’équipement

Les frais d’équipement et de matĂ©riels sont trĂšs variables selon la nature de votre activitĂ©. Si vous exercez une activitĂ© manuelle, vous aurez Ă  vous munir de diffĂ©rentes machines dont le prix peut passer du simple au triple en fonction d’un achat neuf ou d’occasion. Pensez toujours Ă  bien assurer votre matĂ©riel. L’achat de tels Ă©quipements est coĂ»teux et vous devez vous prĂ©server de toute perte.

 

 

TVA, cotisations sociales et impĂŽts

La TVA

Les activitĂ©s de prestation de service sont soumises Ă  la TVA. Elle s’élĂšve en moyenne Ă  20% du montant de la prestation facturĂ© au client. Vous aurez ensuite Ă  reverser ce montant Ă  l’État en guise de taxe.

 

Cotisation sociales

Comme tous les travailleurs, en tant qu’indĂ©pendant, vous ĂȘtes soumis aux cotisations sociales. À nouveau, le montant des cotisations est variable selon la nature de votre activitĂ© et le choix de votre statut juridique. NĂ©anmoins, la plupart des indĂ©pendants sont catĂ©gorisĂ©s Travailleurs Non SalariĂ©s (TNS) et sont donc soumis Ă  la DĂ©claration Sociale des IndĂ©pendants (DSI). Je vous invite donc Ă  lire notre article dĂ©diĂ© aux cotisations sociales des IndĂ©pendants TNS.

 

Dans tous les cas, vous cotiserez pour les éléments suivants :

  • Maladie, maternitĂ©, invaliditĂ© et dĂ©cĂšs
  • Retraite
  • Allocations familiales
  • Formation professionnelle
  • Contribution Sociale GĂ©nĂ©ralisĂ©e (CSG)
  • Contribution pour le Remboursement de la Dette Sociale (CRDS)

       

A noter que si vous ĂȘtes sous le rĂ©gime de la microentreprise, le taux appliquĂ© pour le prĂ©lĂšvement est fixe.

 

Les impĂŽts

Il y a deux possibilitĂ©s pour les impĂŽts concernant les indĂ©pendants : l’impĂŽt sur le revenu ou l’impĂŽt sur les sociĂ©tĂ©s. Seul les entreprises individuelles, dont les microentreprises, ne sont pas soumises Ă  l’impĂŽt sur le revenu. Pour le reste, le choix appartient au(x) crĂ©ateur(s) de l’entreprise.

 

ImpĂŽt sur le revenu

Vous ĂȘtes imposĂ© sur votre bĂ©nĂ©fice net, c’est-Ă -dire aprĂšs dĂ©duction de vos frais professionnels et avec un taux applicable en fonction du montant de vos revenus.

 

ImpÎt sur les sociétés

Le rĂ©gime de l’ImpĂŽt sur les SociĂ©tĂ©s (IS) : le procĂ©dĂ© de prĂ©lĂšvement se fait par seuil de bĂ©nĂ©fices. Vous ĂȘtes imposĂ© Ă  15% si votre bĂ©nĂ©fice ne dĂ©passe pas 38 120€ et Ă  28% s’il le dĂ©passe.

‍

Se lancer en tant qu'indépendant nécessite une grande organisation de la part du créateur d'entreprise. Avant de vous lancer, sachez bien anticiper des dépenses que vous aurez afin d'élaborer votre budget prévisionnel. Vous évaluerez ainsi vos revenus réels estimés.

Écrit par
Natacha
Colard
May 28, 2020

Votre activitĂ© d’indĂ©pendant vous soumet Ă  de nombreuses charges, sans parler des cotisations et impĂŽts. Que ce soit au moment de vous lancer ou durant l’exercice de votre activitĂ©, il est important que vous ayez une vue d’ensemble sur ce que vous avez Ă  payer. Vous aurez ainsi une bonne visibilitĂ© sur ce que vous devez provisionner et l’état rĂ©el de votre compte.

 

Les charges en tant qu’indĂ©pendant

Les charges Ă  la crĂ©ation d’entreprise

La crĂ©ation de votre entreprise engendrera certains frais. Ces diffĂ©rentes charges dĂ©pendent du choix de votre statut juridique. En effet, ce choix influe non-seulement sur le dĂ©lai de crĂ©ation mais Ă©galement sur le coĂ»t. ConcrĂštement, plus votre entreprise est « simple » moins elle vous reviendra cher. À l’inverse, plus sa structure est« complexe » plus les dĂ©marches seront coĂ»teuses.

 

Voici les différents frais obligatoires auxquels vous serez soumis selon le choix de votre statut :

  • Les frais d’immatriculation de l’entreprise : ils sont variables en fonction du choix de votre statut juridique. Dans le cas d’une entreprise individuelle, les frais sont peu Ă©levĂ©s car vous n’aurez Ă  payer que les frais de greffe. En revanche, dans le cas de la crĂ©ation d’une sociĂ©tĂ© vous aurez Ă  publier votre sociĂ©tĂ© dans le journal d’annonce lĂ©gal. Les dĂ©marches sont donc plus coĂ»teuses mais aussi plus longues. A ce titre, je vous invite Ă  consulter ce tableau rĂ©capitulatif des coĂ»ts de crĂ©ation des entreprises ;
  • Les frais de rĂ©daction des statuts : Ă  nouveau, le prix dĂ©pend de la nature de votre entreprise. Vous aurez trĂšs certainement Ă  faire appel Ă  un prestataire. Vous pouvez choisir une formule 100% en ligne, moins onĂ©reuse ou bien prĂ©fĂ©rer l'humain avec un expert (avocat ou juriste) par tĂ©lĂ©phone ou face Ă  vous. Le prix est donc variable selon la prestation. Il oscille entre 150€ et 1500€.    

 

Il est Ă  noter que certains statuts, ceux Ă  responsabilitĂ© limitĂ©e, exigent un dĂ©pĂŽt de capital afin qu’il soit crĂ©Ă©. Bien que celui-ci soit sans montant minimum exigĂ©, vous aurez Ă  ajouter ce coĂ»t aux frais de crĂ©ation de votre entreprise.

 

À cela viendront Ă©galement s’ajouter des frais annexes qui sont plus ou moins Ă©levĂ©s en fonction de vos besoins. Vous pourrez notamment avoir :

  • Stage Ă  la CMA dans le cas d’une profession artisanale : environ 200€ ;
  • Frais de dĂ©pĂŽt de marque Ă  l’INPI : 225€ ;
  • Frais de dĂ©pĂŽt de brevet Ă  l’INPI : entre500€ et 700€.

     

Les charges pendant l’exercice de votre activitĂ©

Une fois votre entreprise créée, vous devez également faire face à différents frais. Ils sont eux aussi variables selon la nature de votre activité. Nous allons ici classer les différents types de frais que vous pouvez potentiellement rencontrer.

 

Les frais de comptabilité

Les frais de comptabilitĂ© sont valables pendant tout l’exercice de votre activitĂ©. Vous n’ĂȘtes pas obligĂ© de vous allier Ă  un expert-comptable, notamment si vous ĂȘtes sous le rĂ©gime de la microentreprise, la comptabilitĂ© Ă©tant grandement allĂ©gĂ©e. Toutefois, les statuts plus complexes tels que la SARL, la SASU ou encore la SAS nĂ©cessite un tel service.

 

Pour vous donner une idĂ©e, on estime en moyenne le coĂ»t de l’expert-comptable pour un indĂ©pendant Ă  100€ par mois. Comptez donc entre1000€ et 1200€ de frais par an pour ce service.

 

Chez Blank, nous nous sommes associĂ©s Ă  notre partenaire Ça Compte Pour Moi afin de vous proposer un service qualitatif avec de vrais experts-comptables Ă  moindre coĂ»t. Vous ĂȘtes accompagnĂ©(e) en ligne et par tĂ©lĂ©phone par des experts certifiĂ©s en fonction de vos diffĂ©rents besoins, de la crĂ©ation de votre statut Ă  votre gestion comptable globale.

 

Les assurances

Selon la nature de votre activitĂ©, vous devrez souscrire Ă  diffĂ©rentes assurances. Certaines sont obligatoires, d’autres fortement conseillĂ©es. Parmi les assurances obligatoires, voici celles auxquelles vous devez souscrire peu importe la nature de votre activité :

  • La ResponsabilitĂ© Civile Professionnelle, aussi appelĂ©e « RC Pro » bien qu’elle ne soit obligatoire que pour les professions rĂ©glementĂ©es, il est prĂ©fĂ©rable d’y souscrire dans tous les cas. Elle vous couvre non-seulement pour les dommages matĂ©riels et humains mais aussi (et surtout) pour les dommages immatĂ©riels, comme la perte de chiffre d’affaires par exemple.

‍

Chez Blank, nous vous proposons deux types d’assurances à des prix dĂ©fiants toute concurrence :

 

Les frais généraux

Les frais gĂ©nĂ©raux concernent toutes les activitĂ©s, comme son nom l’indique. Vous devez donc vous en acquitter peu importe le statut juridique que vous avez choisi. Ils concernent notamment :

  • Les frais bancaires ;
  • Les frais de tĂ©lĂ©phone et de connexion internet ;
  • Les frais de location lorsque votre activitĂ© nĂ©cessite un atelier, par exemple ;
  • Les frais d’eau, de gaz et d’électricitĂ© ;
  • Les frais de dĂ©placement.

      

En somme, vous n’échapperez Ă  ces diffĂ©rents frais en ce qu’ils participent pleinement au bon fonctionnement de votre activitĂ©.

 

Les frais informatiques

Les dĂ©marches administratives et prises de contact client se font dĂ©sormais essentiellement par email et tĂ©lĂ©phone. Vous devrez donc vous fournir un tĂ©lĂ©phone portable ainsi qu’un ordinateur pour veiller au bon fonctionnement de votre activitĂ©.

 

Certains mĂ©tiers nĂ©cessitent des logiciels plus ou moins coĂ»teux pour en assurer le bon exercice comme la suite Adobe pour les graphiste par exemple, ou encore SketchUp pour les architectes. Vous devrez donc payer pour bĂ©nĂ©ficier de ces services. Vous aurez bien souvent le choix de payer le pack Ă  l’annĂ©e ou bien mensuellement.

 

Les frais de communication

Étant donnĂ© que vous ĂȘtes votre propre vitrine, vous ĂȘtes le seul Ă  vous vendre. Il est donc indispensable que vous investissiez une partie de votre budget Ă  la communication et Ă  la publicitĂ©. C’est une garantie de visibilitĂ© pour votre activitĂ©. Cela peut aller de la simple impression de flyers Ă  la demande d’intervention de professionnels de la communication.

 

Quoi qu’il en soit, la plupart des activitĂ©s requiĂšrent dĂ©sormais un site internet sur lequel vous pourrez montrer qui vous ĂȘtes et la maniĂšre dont vous exercez votre mĂ©tier. C’est Ă©galement un Ă©lĂ©ment important dans le cas d’une activitĂ© commerciale puisque votre site permettra aux clients d’effectuer leur commande directement en ligne.

 

Les frais d’équipement

Les frais d’équipement et de matĂ©riels sont trĂšs variables selon la nature de votre activitĂ©. Si vous exercez une activitĂ© manuelle, vous aurez Ă  vous munir de diffĂ©rentes machines dont le prix peut passer du simple au triple en fonction d’un achat neuf ou d’occasion. Pensez toujours Ă  bien assurer votre matĂ©riel. L’achat de tels Ă©quipements est coĂ»teux et vous devez vous prĂ©server de toute perte.

 

 

TVA, cotisations sociales et impĂŽts

La TVA

Les activitĂ©s de prestation de service sont soumises Ă  la TVA. Elle s’élĂšve en moyenne Ă  20% du montant de la prestation facturĂ© au client. Vous aurez ensuite Ă  reverser ce montant Ă  l’État en guise de taxe.

 

Cotisation sociales

Comme tous les travailleurs, en tant qu’indĂ©pendant, vous ĂȘtes soumis aux cotisations sociales. À nouveau, le montant des cotisations est variable selon la nature de votre activitĂ© et le choix de votre statut juridique. NĂ©anmoins, la plupart des indĂ©pendants sont catĂ©gorisĂ©s Travailleurs Non SalariĂ©s (TNS) et sont donc soumis Ă  la DĂ©claration Sociale des IndĂ©pendants (DSI). Je vous invite donc Ă  lire notre article dĂ©diĂ© aux cotisations sociales des IndĂ©pendants TNS.

 

Dans tous les cas, vous cotiserez pour les éléments suivants :

  • Maladie, maternitĂ©, invaliditĂ© et dĂ©cĂšs
  • Retraite
  • Allocations familiales
  • Formation professionnelle
  • Contribution Sociale GĂ©nĂ©ralisĂ©e (CSG)
  • Contribution pour le Remboursement de la Dette Sociale (CRDS)

       

A noter que si vous ĂȘtes sous le rĂ©gime de la microentreprise, le taux appliquĂ© pour le prĂ©lĂšvement est fixe.

 

Les impĂŽts

Il y a deux possibilitĂ©s pour les impĂŽts concernant les indĂ©pendants : l’impĂŽt sur le revenu ou l’impĂŽt sur les sociĂ©tĂ©s. Seul les entreprises individuelles, dont les microentreprises, ne sont pas soumises Ă  l’impĂŽt sur le revenu. Pour le reste, le choix appartient au(x) crĂ©ateur(s) de l’entreprise.

 

ImpĂŽt sur le revenu

Vous ĂȘtes imposĂ© sur votre bĂ©nĂ©fice net, c’est-Ă -dire aprĂšs dĂ©duction de vos frais professionnels et avec un taux applicable en fonction du montant de vos revenus.

 

ImpÎt sur les sociétés

Le rĂ©gime de l’ImpĂŽt sur les SociĂ©tĂ©s (IS) : le procĂ©dĂ© de prĂ©lĂšvement se fait par seuil de bĂ©nĂ©fices. Vous ĂȘtes imposĂ© Ă  15% si votre bĂ©nĂ©fice ne dĂ©passe pas 38 120€ et Ă  28% s’il le dĂ©passe.

‍

Se lancer en tant qu'indépendant nécessite une grande organisation de la part du créateur d'entreprise. Avant de vous lancer, sachez bien anticiper des dépenses que vous aurez afin d'élaborer votre budget prévisionnel. Vous évaluerez ainsi vos revenus réels estimés.

Écrit par
Natacha
Colard
May 28, 2020

Faites votre mĂ©tier, Blank s’occupe du reste

Inscrivez-vous pour ĂȘtre notifiĂ©(e) de notre actualitĂ© et lancement prochain en avant-premiĂšre.