Non, mais vous risquez d’en avoir besoin rapidement. Alors, pourquoi attendre ? 😉

La question du compte pro se pose naturellement au lancement de toute activitĂ© professionnelle indĂ©pendante, que vous soyez artisan ou freelance. Cependant, la nĂ©cessitĂ© d’ouvrir un compte pro en dĂ©but d’activitĂ© dĂ©pend de plusieurs variables : votre statut juridique, vos performances commerciales ou encore vos besoins en terme d’accompagnement lors de cette pĂ©riode clĂ©.

Afin d’y voir plus clair entre vos obligations, ce que vous pouvez reporter ou les points Ă  anticiper, abordons ensemble chaque aspect liĂ© Ă  l’ouverture d’un compte pro.

 

Le compte pro est-il obligatoire dans le cadre de mon activité ?

Commençons par les situations les plus courantes pour lesquelles l’ouverture d’un compte pro reste une obligation lĂ©gale. C’est le cas pour l’ensemble des sociĂ©tĂ©s de capitaux, c’est-Ă -dire les SAS, SASU, SARL, EURL, qui ont besoin d’un compte professionnel pour effectuer un dĂ©pĂŽt de capital (des questions sur les statuts ? Retrouvez notre article Comment bien choisir mon statut juridique ?). L’ouverture du compte professionnel permet aux sociĂ©tĂ©s de capitaux de demander par la suite leur immatriculation au Registre du Commerce, leur certificat de dĂ©pĂŽt de fonds en main !

Par opposition, concernant les entreprises individuelles (pour lesquelles il n’y a pas de distinction entre le patrimoine personnel et celui de l’entreprise), le Code de commerce n'oblige pas Ă  l'ouverture d'un compte professionnel, exception faite des commerçants qui doivent justifier un compte dĂ©diĂ© Ă  leur activitĂ©.

Pour les EI, EIRL et micro-entrepreneurs, le compte pro n’est donc pas lĂ©galement obligatoire Ă  la crĂ©ation de l’entreprise, mais il est nĂ©cessaire de prendre en compte plusieurs paramĂštres afin de ne pas compliquer l’exercice de son activitĂ© d’indĂ©pendant.

‍

Si votre chiffre d’affaires est supĂ©rieur Ă  10 000 € pendant deux annĂ©es consĂ©cutives, l’ouverture d’un compte pro devient obligatoire

Depuis le 22 mai 2019, la loi PACTE Ă©tablit l’obligation pour tous les travailleurs indĂ©pendants (EI,EIRL et micro-entrepreneurs) d’ouvrir un compte bancaire dĂ©diĂ© Ă  leur activitĂ© professionnelle si leur chiffre d’affaires a dĂ©passĂ© pendant deux annĂ©es civiles consĂ©cutives un montant de 10 000€.

ConcrĂštement, si vous vous lancez au 1er janvier de l’annĂ©e N, et rĂ©alisez 8 000€ de chiffre d'affaires lors de l’annĂ©e N et 11 000€ de CA lors de l’annĂ©e N+1, l’ouverture d’un compte bancaire dĂ©diĂ© Ă  votre activitĂ© ne devient lĂ©galement obligatoire que si vous confirmez un chiffre d'affaires supĂ©rieur Ă  10 000€ lors de l’annĂ©e N+2 (lors de votre 3e bilan).

Cependant, si vous prĂ©voyez dĂšs votre premiĂšre annĂ©e un chiffre d'affaires supĂ©rieur Ă  10 000€, il est nĂ©cessaire de vous poser la question dĂšs la crĂ©ation de votre entreprise d’un compte bancaire dĂ©diĂ©. La loi ne prĂ©cise pas que le compte bancaire« dĂ©dié » doive ĂȘtre un compte bancaire professionnel, mais les services associĂ©s Ă  votre compte bancaire professionnel (conseillers experts, assistance comptable, assurances professionnelles, aide Ă  la gestion de la facturation, automatisation de tĂąches administratives diverses et variĂ©es) font du compte bancaire professionnel l’alliĂ© idĂ©al pour le dĂ©veloppement de votre activitĂ©.

 

Pourquoi ouvrir un compte bancaire pro au lancement de mon activitĂ© d’indĂ©pendant ?

« Pour me faciliter la vie »

GĂ©rer et suivre les finances et la vie comptable de votre activitĂ© en tant qu’indĂ©pendant peut s’avĂ©rer fastidieux : justificatifs de notes de frais, rapprochements bancaires, mise Ă  jour du fichier des fournisseurs, rĂ©alisation de devis, gestion de la facturation, anticipation de vos charges


Le compte pro de Blank est pensĂ© pour les indĂ©pendants. Simple, flexible et sans engagement, il rĂ©pond au besoin d’un compte dĂ©diĂ© Ă  votre activitĂ© avec en plus un ensemble de services pour automatiser toutes vos tĂąches administratives, et faciliter la gestion de votre entreprise au quotidien.

‍

« Pour faciliter la vie de mon expert-comptable »

En fin d’exercice, il est souvent nĂ©cessaire de solliciter un expert-comptable pour faire vĂ©rifier la gestion administrative de l’annĂ©e, et surtout Ă©tablir des documents comptables exigĂ©s comme votre bilan ou votre compte de rĂ©sultat.

Le compte pro de Blank automatise une grande partie de la gestion comptable et propose la mise en relation avec un rĂ©seau d’experts-comptables partenaires qui apprĂ©cieront de travailler Ă  partir de donnĂ©es bancaires justes, organisĂ©es et prĂ©sentĂ©es convenablement pour leur assurer une comprĂ©hension complĂšte de la santĂ© financiĂšre de votre entreprise.

 

« Pour me couvrir en cas d’alĂ©as »

Les assurances professionnelles auxquelles vous souscrirez pour vous couvrir en cas d’alĂ©as proposent gĂ©nĂ©ralement de meilleures garanties lorsque la transaction est identifiĂ©e comme professionnelle. Le compte pro devient donc un outil supplĂ©mentaire afin d’assurer la sĂ©curitĂ© de votre activitĂ© d’indĂ©pendant.

‍Les cartes pros de Blank regroupent, de façon inĂ©dite pour l’univers bancaire des pros, des offres d’assurance pensĂ©es pour les travailleurs indĂ©pendants, incluant notamment une assurance revenus en cas d’hospitalisation, un doublement de la garantie de votre matĂ©riel professionnel ou encore une assistance tĂ©lĂ©phonique pour rĂ©pondre Ă  toutes vos questions juridiques, fiscales, sociales ou administratives.

‍

À retenir

  • Le compte bancaire pro est obligatoire pour toutes les crĂ©ations de sociĂ©tĂ©s qui incluent un dĂ©pĂŽt de capital ;
  • Le compte pro est utile pour diffĂ©rencier les dĂ©penses personnelles des transactions professionnelles ;
  • Le compte pro de Blank donne accĂšs Ă  une panoplie de services trĂšs utiles Ă  l’artisan ou au freelance, tant en termes de gestion comptable que d’assurances.
Écrit par
Natacha
Colard
March 13, 2020

Non, mais vous risquez d’en avoir besoin rapidement. Alors, pourquoi attendre ? 😉

La question du compte pro se pose naturellement au lancement de toute activitĂ© professionnelle indĂ©pendante, que vous soyez artisan ou freelance. Cependant, la nĂ©cessitĂ© d’ouvrir un compte pro en dĂ©but d’activitĂ© dĂ©pend de plusieurs variables : votre statut juridique, vos performances commerciales ou encore vos besoins en terme d’accompagnement lors de cette pĂ©riode clĂ©.

Afin d’y voir plus clair entre vos obligations, ce que vous pouvez reporter ou les points Ă  anticiper, abordons ensemble chaque aspect liĂ© Ă  l’ouverture d’un compte pro.

 

Le compte pro est-il obligatoire dans le cadre de mon activité ?

Commençons par les situations les plus courantes pour lesquelles l’ouverture d’un compte pro reste une obligation lĂ©gale. C’est le cas pour l’ensemble des sociĂ©tĂ©s de capitaux, c’est-Ă -dire les SAS, SASU, SARL, EURL, qui ont besoin d’un compte professionnel pour effectuer un dĂ©pĂŽt de capital (des questions sur les statuts ? Retrouvez notre article Comment bien choisir mon statut juridique ?). L’ouverture du compte professionnel permet aux sociĂ©tĂ©s de capitaux de demander par la suite leur immatriculation au Registre du Commerce, leur certificat de dĂ©pĂŽt de fonds en main !

Par opposition, concernant les entreprises individuelles (pour lesquelles il n’y a pas de distinction entre le patrimoine personnel et celui de l’entreprise), le Code de commerce n'oblige pas Ă  l'ouverture d'un compte professionnel, exception faite des commerçants qui doivent justifier un compte dĂ©diĂ© Ă  leur activitĂ©.

Pour les EI, EIRL et micro-entrepreneurs, le compte pro n’est donc pas lĂ©galement obligatoire Ă  la crĂ©ation de l’entreprise, mais il est nĂ©cessaire de prendre en compte plusieurs paramĂštres afin de ne pas compliquer l’exercice de son activitĂ© d’indĂ©pendant.

‍

Si votre chiffre d’affaires est supĂ©rieur Ă  10 000 € pendant deux annĂ©es consĂ©cutives, l’ouverture d’un compte pro devient obligatoire

Depuis le 22 mai 2019, la loi PACTE Ă©tablit l’obligation pour tous les travailleurs indĂ©pendants (EI,EIRL et micro-entrepreneurs) d’ouvrir un compte bancaire dĂ©diĂ© Ă  leur activitĂ© professionnelle si leur chiffre d’affaires a dĂ©passĂ© pendant deux annĂ©es civiles consĂ©cutives un montant de 10 000€.

ConcrĂštement, si vous vous lancez au 1er janvier de l’annĂ©e N, et rĂ©alisez 8 000€ de chiffre d'affaires lors de l’annĂ©e N et 11 000€ de CA lors de l’annĂ©e N+1, l’ouverture d’un compte bancaire dĂ©diĂ© Ă  votre activitĂ© ne devient lĂ©galement obligatoire que si vous confirmez un chiffre d'affaires supĂ©rieur Ă  10 000€ lors de l’annĂ©e N+2 (lors de votre 3e bilan).

Cependant, si vous prĂ©voyez dĂšs votre premiĂšre annĂ©e un chiffre d'affaires supĂ©rieur Ă  10 000€, il est nĂ©cessaire de vous poser la question dĂšs la crĂ©ation de votre entreprise d’un compte bancaire dĂ©diĂ©. La loi ne prĂ©cise pas que le compte bancaire« dĂ©dié » doive ĂȘtre un compte bancaire professionnel, mais les services associĂ©s Ă  votre compte bancaire professionnel (conseillers experts, assistance comptable, assurances professionnelles, aide Ă  la gestion de la facturation, automatisation de tĂąches administratives diverses et variĂ©es) font du compte bancaire professionnel l’alliĂ© idĂ©al pour le dĂ©veloppement de votre activitĂ©.

 

Pourquoi ouvrir un compte bancaire pro au lancement de mon activitĂ© d’indĂ©pendant ?

« Pour me faciliter la vie »

GĂ©rer et suivre les finances et la vie comptable de votre activitĂ© en tant qu’indĂ©pendant peut s’avĂ©rer fastidieux : justificatifs de notes de frais, rapprochements bancaires, mise Ă  jour du fichier des fournisseurs, rĂ©alisation de devis, gestion de la facturation, anticipation de vos charges


Le compte pro de Blank est pensĂ© pour les indĂ©pendants. Simple, flexible et sans engagement, il rĂ©pond au besoin d’un compte dĂ©diĂ© Ă  votre activitĂ© avec en plus un ensemble de services pour automatiser toutes vos tĂąches administratives, et faciliter la gestion de votre entreprise au quotidien.

‍

« Pour faciliter la vie de mon expert-comptable »

En fin d’exercice, il est souvent nĂ©cessaire de solliciter un expert-comptable pour faire vĂ©rifier la gestion administrative de l’annĂ©e, et surtout Ă©tablir des documents comptables exigĂ©s comme votre bilan ou votre compte de rĂ©sultat.

Le compte pro de Blank automatise une grande partie de la gestion comptable et propose la mise en relation avec un rĂ©seau d’experts-comptables partenaires qui apprĂ©cieront de travailler Ă  partir de donnĂ©es bancaires justes, organisĂ©es et prĂ©sentĂ©es convenablement pour leur assurer une comprĂ©hension complĂšte de la santĂ© financiĂšre de votre entreprise.

 

« Pour me couvrir en cas d’alĂ©as »

Les assurances professionnelles auxquelles vous souscrirez pour vous couvrir en cas d’alĂ©as proposent gĂ©nĂ©ralement de meilleures garanties lorsque la transaction est identifiĂ©e comme professionnelle. Le compte pro devient donc un outil supplĂ©mentaire afin d’assurer la sĂ©curitĂ© de votre activitĂ© d’indĂ©pendant.

‍Les cartes pros de Blank regroupent, de façon inĂ©dite pour l’univers bancaire des pros, des offres d’assurance pensĂ©es pour les travailleurs indĂ©pendants, incluant notamment une assurance revenus en cas d’hospitalisation, un doublement de la garantie de votre matĂ©riel professionnel ou encore une assistance tĂ©lĂ©phonique pour rĂ©pondre Ă  toutes vos questions juridiques, fiscales, sociales ou administratives.

‍

À retenir

  • Le compte bancaire pro est obligatoire pour toutes les crĂ©ations de sociĂ©tĂ©s qui incluent un dĂ©pĂŽt de capital ;
  • Le compte pro est utile pour diffĂ©rencier les dĂ©penses personnelles des transactions professionnelles ;
  • Le compte pro de Blank donne accĂšs Ă  une panoplie de services trĂšs utiles Ă  l’artisan ou au freelance, tant en termes de gestion comptable que d’assurances.
Écrit par
Natacha
Colard
March 13, 2020

Faites votre mĂ©tier, Blank s’occupe du reste

Inscrivez-vous pour ĂȘtre notifiĂ©(e) de notre actualitĂ© et lancement prochain en avant-premiĂšre.