Le bilan comptable est l'un des documents gĂ©nĂ©ralement produits par votre expert-comptable, qui marque la fin de l'exercice comptable de votre entreprise. Tableau s'Ă©talant sur plusieurs pages, le bilan comptable peut donner des maux de tĂȘte Ă  sa premiĂšre lecture. Nous allons ici rĂ©pondre aux grandes interrogations sur le bilan comptable.

‍

Qu'est-ce qu'un bilan comptable ?

Il s'agit d'un tableau montrant la situation des actifs et des passifs de l'entreprise Ă  un instant T (en gĂ©nĂ©ral en fin d’exercice). Les actifs dĂ©signent le patrimoine de l'entreprise ayant une valeur Ă©conomique positive(comme par exemple les stocks et les crĂ©ances) tandis que les passifs font rĂ©fĂ©rence Ă  ses capitaux propres (comme l'apport en capital effectuĂ© par le ou les associĂ©s de l'entreprise) et ses dettes. Le bilan comptable n'est autre qu'une photographie des finances de l'entreprise Ă  un moment donnĂ©.

‍

Le bilan comptable est-il obligatoire ?

Pour les indĂ©pendants travaillant sous le rĂ©gime de la micro-entreprise, le bilan comptable n'est pas obligatoire mais fortement conseillé ; dans le cas oĂč ils souhaiteraient par exemple effectuer une demande de prĂȘt, les trois derniers bilans de leur micro-entreprise leur seront demandĂ©s.

En revanche, pour les entreprises déclarées sous les statuts juridiques suivants, la production d'un bilan comptable est obligatoire :

  • Les EI (entreprises individuelles) n'ayant pas le statut de micro-entreprise ;
  • Les EIRL (entreprises individuelles Ă  responsabilitĂ© limitĂ©e) ;
  • Les EURL (entreprises unipersonnelles Ă  responsabilitĂ© limitĂ©e) ;
  • Les SARL (sociĂ©tĂ©s Ă  responsabilitĂ© limitĂ©e) ;
  • Les SASU (sociĂ©tĂ©s par actions simplifiĂ©es unipersonnelles) ;
  • Les SAS (sociĂ©tĂ©s par actions simplifiĂ©es) ;
  • Toutes autres formes de personnes morales.

‍

Selon leur taille, ces entreprises doivent produire un bilan comptable « simplifié », ou un bilan comptable « développé ». 

‍

Bilan « simplifié » vs. bilan « développé »

Le bilan simplifiĂ© peut ĂȘtre rĂ©alisĂ© si 2 des 3 seuils citĂ©s ci-aprĂšs ne sont pas dĂ©passĂ©s Ă  la clĂŽture de l’exercice comptable :

  • 20 salariĂ©s ;
  • 1 million d'euros de bilan total ;
  • 2 millions d'euros de chiffre d’affaires.

‍

Si au moins 2 de ces 3 seuils sont dépassés, il est obligatoire de réaliser un bilan développé. Par ailleurs, au niveau fiscal, 2 modÚles de déclaration des résultats existent. Ces déclarations de résultats sont à transmettre au service des impÎts, les voici :

  • Si le chiffre d’affaires des activitĂ©s de prestations de service ou d’achat-revente est infĂ©rieur Ă  un seuil dĂ©terminĂ© tous les ans : 247 000€ pour le premier et 818 000€ pour le second en 2020), la liasse fiscale du rĂ©gime simplifiĂ© d’imposition est Ă  transmettre ;
  • Si le chiffre d’affaires dĂ©passe les seuils mentionnĂ©s ci-dessus, la liasse fiscale du rĂ©gime rĂ©el normal est alors Ă  transmettre au service des impĂŽts.

‍

Quand le bilan comptable doit-il ĂȘtre produit ?

Le bilan comptable doit en gĂ©nĂ©ral ĂȘtre rĂ©alisĂ© Ă  la fin de l'exercice de l'entreprise. L'exercice dure 12 mois. Toutefois, lors du premier exercice, il peut exceptionnellement durer jusqu’à 24 mois (sans pour autant pouvoir passer deux fois la date du 31 dĂ©cembre au sein du mĂȘme exercice).

Il n'y a pas d'obligation sur le choix de la date de clĂŽture, elle peut en effet avoir lieu Ă  n’importe quel moment de l’annĂ©e. Seule une exception existe : les professions libĂ©rales soumises au rĂ©gime des BNC (bĂ©nĂ©fices non-commerciaux) ont quant Ă  elles l’obligation de clĂŽturer leur exercice au 31 dĂ©cembre de l’annĂ©e.

‍

Comment lire un bilan comptable ? 

‍

Un bilan comptable se lit de haut en bas. L'actif se situe dans la colonne de gauche et le passif dans la colonne de droite. Les Ă©lĂ©ments de l’actif sont classĂ©s du plus stable au plus liquide. Un bilan comptable est toujours Ă  l'Ă©quilibre, ce qui signifie que le total de l’actif est Ă©gal au total du passif.

‍

L'actif : ce que l'entreprise possĂšde

Il s'agit des biens et des crĂ©ances que possĂšde l’entreprise. L'actif se divise en 2 catĂ©gories dans le bilan comptable : l'actif immobilisĂ© et l'actif circulant.

  • L'actif immobilisĂ© fait rĂ©fĂ©rence aux immobilisations qui sont nĂ©cessaires Ă  l’activitĂ© de l’entreprise (outils de production, matĂ©riel, locaux, etc.) ;
  • L'actif circulant fait rĂ©fĂ©rence aux actifs destinĂ©s Ă  ne pas rester durablement dans l'entreprise (stocks, crĂ©ances, comptes bancaires, etc.).

‍

Le passif : ce que l'entreprise doit

Il s'agit des dettes de l'entreprise vis-à-vis de tiers et qui engendreront une sortie de ressources. Le passif répond à la question « à qui appartient quoi, et à hauteur de combien ? ». 

Le passif se divise en 2 catégories dans le bilan comptable : le passif interne et le passif externe.

  • Le passif interne fait rĂ©fĂ©rence aux ressources appartenant en propre Ă  l’entreprise. Il s'agit des capitaux propres de l'entreprise (comme notamment le capital social et les bĂ©nĂ©fices) ;
  • Le passif externe fait rĂ©fĂ©rence aux dettes de l'entreprise vis-Ă -vis de tiers (comme les Ă©tablissements de crĂ©dits, les fournisseurs, l'État, etc.).

‍

Quels sont les autres documents édités en complément du bilan comptable en fin d'exercice ?

Lors de la clĂŽture de l'annĂ©e comptable, un compte de rĂ©sultat retraçant l’activitĂ© durant l'annĂ©e et mettant en Ă©vidence le chiffre d’affaires et les charges doit Ă©galement ĂȘtre produit, ainsi qu'une annexe comptable servant Ă  complĂ©ter les informations du bilan et du compte de rĂ©sultat.

‍

Si vous recherchez un cabinet d'expertise comptable pour vous accompagner sur votre comptabilitĂ© et produire tous les documents nĂ©cessaires en fin d'exercice, Blank a signĂ© un accord avec Ça Compte Pour Moi, afin d’ĂȘtre en mesure de vous accompagner dans votre activitĂ©.

Écrit par
Natacha
Colard
March 19, 2020

Le bilan comptable est l'un des documents gĂ©nĂ©ralement produits par votre expert-comptable, qui marque la fin de l'exercice comptable de votre entreprise. Tableau s'Ă©talant sur plusieurs pages, le bilan comptable peut donner des maux de tĂȘte Ă  sa premiĂšre lecture. Nous allons ici rĂ©pondre aux grandes interrogations sur le bilan comptable.

‍

Qu'est-ce qu'un bilan comptable ?

Il s'agit d'un tableau montrant la situation des actifs et des passifs de l'entreprise Ă  un instant T (en gĂ©nĂ©ral en fin d’exercice). Les actifs dĂ©signent le patrimoine de l'entreprise ayant une valeur Ă©conomique positive(comme par exemple les stocks et les crĂ©ances) tandis que les passifs font rĂ©fĂ©rence Ă  ses capitaux propres (comme l'apport en capital effectuĂ© par le ou les associĂ©s de l'entreprise) et ses dettes. Le bilan comptable n'est autre qu'une photographie des finances de l'entreprise Ă  un moment donnĂ©.

‍

Le bilan comptable est-il obligatoire ?

Pour les indĂ©pendants travaillant sous le rĂ©gime de la micro-entreprise, le bilan comptable n'est pas obligatoire mais fortement conseillé ; dans le cas oĂč ils souhaiteraient par exemple effectuer une demande de prĂȘt, les trois derniers bilans de leur micro-entreprise leur seront demandĂ©s.

En revanche, pour les entreprises déclarées sous les statuts juridiques suivants, la production d'un bilan comptable est obligatoire :

  • Les EI (entreprises individuelles) n'ayant pas le statut de micro-entreprise ;
  • Les EIRL (entreprises individuelles Ă  responsabilitĂ© limitĂ©e) ;
  • Les EURL (entreprises unipersonnelles Ă  responsabilitĂ© limitĂ©e) ;
  • Les SARL (sociĂ©tĂ©s Ă  responsabilitĂ© limitĂ©e) ;
  • Les SASU (sociĂ©tĂ©s par actions simplifiĂ©es unipersonnelles) ;
  • Les SAS (sociĂ©tĂ©s par actions simplifiĂ©es) ;
  • Toutes autres formes de personnes morales.

‍

Selon leur taille, ces entreprises doivent produire un bilan comptable « simplifié », ou un bilan comptable « développé ». 

‍

Bilan « simplifié » vs. bilan « développé »

Le bilan simplifiĂ© peut ĂȘtre rĂ©alisĂ© si 2 des 3 seuils citĂ©s ci-aprĂšs ne sont pas dĂ©passĂ©s Ă  la clĂŽture de l’exercice comptable :

  • 20 salariĂ©s ;
  • 1 million d'euros de bilan total ;
  • 2 millions d'euros de chiffre d’affaires.

‍

Si au moins 2 de ces 3 seuils sont dépassés, il est obligatoire de réaliser un bilan développé. Par ailleurs, au niveau fiscal, 2 modÚles de déclaration des résultats existent. Ces déclarations de résultats sont à transmettre au service des impÎts, les voici :

  • Si le chiffre d’affaires des activitĂ©s de prestations de service ou d’achat-revente est infĂ©rieur Ă  un seuil dĂ©terminĂ© tous les ans : 247 000€ pour le premier et 818 000€ pour le second en 2020), la liasse fiscale du rĂ©gime simplifiĂ© d’imposition est Ă  transmettre ;
  • Si le chiffre d’affaires dĂ©passe les seuils mentionnĂ©s ci-dessus, la liasse fiscale du rĂ©gime rĂ©el normal est alors Ă  transmettre au service des impĂŽts.

‍

Quand le bilan comptable doit-il ĂȘtre produit ?

Le bilan comptable doit en gĂ©nĂ©ral ĂȘtre rĂ©alisĂ© Ă  la fin de l'exercice de l'entreprise. L'exercice dure 12 mois. Toutefois, lors du premier exercice, il peut exceptionnellement durer jusqu’à 24 mois (sans pour autant pouvoir passer deux fois la date du 31 dĂ©cembre au sein du mĂȘme exercice).

Il n'y a pas d'obligation sur le choix de la date de clĂŽture, elle peut en effet avoir lieu Ă  n’importe quel moment de l’annĂ©e. Seule une exception existe : les professions libĂ©rales soumises au rĂ©gime des BNC (bĂ©nĂ©fices non-commerciaux) ont quant Ă  elles l’obligation de clĂŽturer leur exercice au 31 dĂ©cembre de l’annĂ©e.

‍

Comment lire un bilan comptable ? 

‍

Un bilan comptable se lit de haut en bas. L'actif se situe dans la colonne de gauche et le passif dans la colonne de droite. Les Ă©lĂ©ments de l’actif sont classĂ©s du plus stable au plus liquide. Un bilan comptable est toujours Ă  l'Ă©quilibre, ce qui signifie que le total de l’actif est Ă©gal au total du passif.

‍

L'actif : ce que l'entreprise possĂšde

Il s'agit des biens et des crĂ©ances que possĂšde l’entreprise. L'actif se divise en 2 catĂ©gories dans le bilan comptable : l'actif immobilisĂ© et l'actif circulant.

  • L'actif immobilisĂ© fait rĂ©fĂ©rence aux immobilisations qui sont nĂ©cessaires Ă  l’activitĂ© de l’entreprise (outils de production, matĂ©riel, locaux, etc.) ;
  • L'actif circulant fait rĂ©fĂ©rence aux actifs destinĂ©s Ă  ne pas rester durablement dans l'entreprise (stocks, crĂ©ances, comptes bancaires, etc.).

‍

Le passif : ce que l'entreprise doit

Il s'agit des dettes de l'entreprise vis-à-vis de tiers et qui engendreront une sortie de ressources. Le passif répond à la question « à qui appartient quoi, et à hauteur de combien ? ». 

Le passif se divise en 2 catégories dans le bilan comptable : le passif interne et le passif externe.

  • Le passif interne fait rĂ©fĂ©rence aux ressources appartenant en propre Ă  l’entreprise. Il s'agit des capitaux propres de l'entreprise (comme notamment le capital social et les bĂ©nĂ©fices) ;
  • Le passif externe fait rĂ©fĂ©rence aux dettes de l'entreprise vis-Ă -vis de tiers (comme les Ă©tablissements de crĂ©dits, les fournisseurs, l'État, etc.).

‍

Quels sont les autres documents édités en complément du bilan comptable en fin d'exercice ?

Lors de la clĂŽture de l'annĂ©e comptable, un compte de rĂ©sultat retraçant l’activitĂ© durant l'annĂ©e et mettant en Ă©vidence le chiffre d’affaires et les charges doit Ă©galement ĂȘtre produit, ainsi qu'une annexe comptable servant Ă  complĂ©ter les informations du bilan et du compte de rĂ©sultat.

‍

Si vous recherchez un cabinet d'expertise comptable pour vous accompagner sur votre comptabilitĂ© et produire tous les documents nĂ©cessaires en fin d'exercice, Blank a signĂ© un accord avec Ça Compte Pour Moi, afin d’ĂȘtre en mesure de vous accompagner dans votre activitĂ©.

Écrit par
Natacha
Colard
March 19, 2020

Faites votre mĂ©tier, Blank s’occupe du reste

Inscrivez-vous pour ĂȘtre notifiĂ©(e) de notre actualitĂ© et lancement prochain en avant-premiĂšre.