Comment développer son activité lorsque l’on est indépendant ?

tips & conseils
Laura Martno
Publié le
19/5/21
Mis à jour le
21/5/21

Lorsque l’on est travailleur indépendant dans le domaine des services, il n’est pas toujours simple de trouver de nouvelles missions et ainsi développer son chiffre d'affaires, d’autant plus lorsque l’on a déjà des prestations à assurer. Entre fausses promesses et bonnes idées, comment identifier les solutions pour se faire connaître et trouver des missions ? On vous dit tout dans cet article.

Disposer d’un site internet

Cela peut paraître évident mais peu de travailleurs indépendants s’orientent vers la création d’un site internet. Cependant, avoir un site permet de maîtriser sa communication et son image. 

De nombreuses solutions simples à mettre en œuvre pour des coûts raisonnables existent : Wordpress, Wix, Ionos…

Avoir un bon site internet, c’est surtout veiller à ce qu’il soit clair et impactant, c’est à dire : 

  1. Que vos offres soient explicites et adaptées à votre cible ;
  2. Que le visuel soit globalement épuré et la navigation simple et intuitive.

Pensez également au référencement naturel en configurant les options liées au SEO, en publiant des contenus en lien avec votre offre ou votre cible et en multipliant les partenariats avec d’autres sites.

Être visible sur les réseaux sociaux

Tous les réseaux sociaux ne se valent pas et n’ont pas le même potentiel en fonction de votre activité. Vous adressez les particuliers ? Privilégiez Facebook, Instagram ou encore YouTube. 

Vous proposez des services aux entreprises ? Optez plutôt pour Linkedin. 

Bref, utilisez le réseau social le plus adapté à votre cible

Un point commun à tous ces réseaux ? Le contenu, n’hésitez pas à publier du contenu qui intéressera votre cible : photos, vidéos, articles… Soyez inventif et pertinent. Cela attirera l’attention sur vos services.

De nombreux groupes dédiés existent également sur ces réseaux sociaux, abonnez-vous pour participer aux discussions et aux échanges. Soyez malin, promouvez vos services sans pour autant tomber dans une approche commerciale trop agressive. 

Établir des partenariats et développer son réseau

Un bon moyen de développer son activité est de nouer des partenariats avec des entreprises qui adressent la même cible que vous mais qui disposent d'offres complémentaires. Vous êtes prestataire de services dans le domaine du lavage automobile ? Contactez des garages pour proposer vos services. Vous êtes assistante administrative ? Établissez un partenariat avec un gros cabinet d’expertise comptable. Décoratrice d’intérieur ? Contactez les cabinets d’architectes...

Pensez également à la proximité. De nombreuses collectivités locales peuvent vous aider à trouver des missions en vous mettant en relation avec des entreprises locales (mairie, chambres de commerce, conseils généraux…) et surtout ne négligez pas votre réseau personnel : amis, anciens collègues, famille. Le cercle proche est souvent à l’origine des premiers clients.

Faire de la prospection commerciale

Entreprendre une démarche commerciale reste essentielle, mais doit être structurée. La première étape consiste à identifier les prospects potentiels et récupérer leurs coordonnées. Pour ce faire, vous pouvez utiliser plusieurs outils de prospection efficaces : Linkedin et surtout Sales Navigator en BtoB permet de faire des recherches en fonction d’un titre, d’un secteur d’activité, d’un secteur géographique... Une fois vos prospects identifiés et listés, vous pouvez faire des demandes de mises en relation et ainsi développer un réseau de contacts qualifiés auquel vous pourrez proposer vos services.

La location de fichiers peut également être une piste à condition de choisir des loueurs de fichiers sérieux (Les CCI offrent certaines garanties dans ce domaine). 

Vous pouvez également opter pour une approche via des annuaires professionnels souvent accessibles gratuitements (Pages jaunes par exemple). 

Si en BotB une approche directe par téléphone est envisageable, en BtoC les volumes encouragent plutôt à une approche basée sur un envoi d’e-mails qualifiés suivi d’appels téléphoniques, à condition d’avoir d’abord obtenu leur accord.

Enfin, pensez à utiliser un CRM afin de structurer votre démarche commerciale (suivre vos leads, organiser vos actions…). Il y en a de très simples et peu onéreux comme PipeDrive par exemple.. 

Lancer des campagnes publicitaires

Campagnes publicitaires n’est pas forcément synonyme de dépenses inconsidérées. Aujourd’hui beaucoup de plateformes (Google, Facebook, Instagram, Linkedin, réseaux d’annonces, affiliation…) proposent des solutions basées sur des achats aux clics (ou en d’autres termes une visite sur votre site Internet) et permettent un pilotage budgétaire quotidien. La clé du succès ici, tient dans le pilotage de la performance de ces campagnes : Quels profils adresser ? Que cherchent t-ils et quels sont leurs besoins et enfin combien vous dépensez pour générer un prospect, voir une vente. Ces plateformes proposent la plupart du temps les outils nécessaires à ce pilotage.

Pour cet exercice, ne négligez pas les annonces ou les créations graphiques. N’hésitez pas à vous faire accompagner par un professionnel.

Se référencer sur une place de marché. 

Que vous soyez prestataire de services en BtoB ou en BtoC il existe de nombreuses plateformes vous permettant de proposer vos services en contrepartie d’un pourcentage sur les prestations facturées. N’hésitez pas à vous inscrire, la plupart du temps c’est gratuit (évitez d’ailleurs les plateformes payantes) et cela vous donnera une excellente visibilité.

En BtoC vous pouvez par exemple vous diriger vers des sites comme Yoojo. Pour le BtoB la référence en matière de prestations intellectuelles reste Malt

Pour les métiers moins qualifiés vous pouvez opter pour JobRepublik qui à l’avantage de vous proposer des missions dans de multiples domaines (restauration, manutention, vente en boutique, accueil…) et de vous outiller pour les mener à bien (proposition commerciales, relevés d’heures, facturations et paiements). De plus vous êtes couvert par une assurance AXA offerte durant vos prestations. 

Gardez en tête que l’ensemble de ces plateformes basent leurs succès sur l’évaluation des indépendants. Il faut donc être sérieux pour sortir du lot.


Dans tous les cas, développer son activité c’est ne pas hésiter à tester plusieurs pistes afin de trouver le bon compromis entre efforts fournis et gains. 

Écrit par

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Suspendisse varius enim in eros elementum tristique. Duis cursus, mi quis viverra ornare, eros dolor interdum nulla, ut commodo diam libero vitae erat. Aenean faucibus nibh et justo cursus id rutrum lorem imperdiet. Nunc ut sem vitae risus tristique posuere.

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Suspendisse varius enim in eros elementum tristique. Duis cursus, mi quis viverra ornare, eros dolor interdum nulla, ut commodo diam libero vitae erat. Aenean faucibus nibh et justo cursus id rutrum lorem imperdiet. Nunc ut sem vitae risus tristique posuere.