Freelance : nos 4 conseils pour vous aider à réussir votre collaboration avec les PME

tips & conseils
Ousmane Gueye
Publié le
15/6/21
Mis à jour le

Réussir à travailler avec les petites et moyennes entreprises est un vrai défi pour les freelances. De gros projets, des demandes régulières… Autant de choses auxquelles vous devez vous attendre si vous choisissez de travailler avec les PME. Ne paniquez pas ! Nous vous donnons des conseils pratiques qui vous permettront de réussir vos collaborations et augmenter votre chiffre d’affaires.

1- Intégrez-vous dans l’équipe en ayant une vraie relation avec les collaborateurs

En intégrant une équipe, ne vous limitez pas seulement à faire votre travail dans votre coin. Considérez vous comme un membre de l’équipe, à part entière. Pour réussir vos missions, aussi courtes soient-elles, vous avez besoin des autres membres de l’équipe. Observez d’abord comment fonctionne l’équipe et adaptez-vous aux rituels et à la culture de votre client. Cette attitude va non seulement faciliter votre intégration mais aussi vous permettre de travailler dans des conditions optimales.

Si vous êtes consultant en télétravail, n’hésitez pas à communiquer et vous comporter comme si vous étiez en présentiel. De plus, soignez votre mise et ajustez vos heures de travail en fonction des horaires de bureau définis avec l’entreprise.

2- Ayez une démarche de consultant avant tout

S’il y a bien une chose à éviter, c’est d’être un simple exécutant. L’entreprise n’a pas fait appel à vous pour que vous vous limitiez à réaliser simplement ce qu’on vous demande. Au contraire, vous devez aussi aider l’entreprise en proposant des recommandations techniques et des conseils stratégiques.

Si vous voulez établir une relation de confiance, vous devez apporter de la valeur ajoutée en tant que freelance. Restez à l’écoute mais n’hésitez pas à intervenir pour apporter votre conseil. Appuyez-vous sur des exemples concrets que vous avez vécu lors de précédentes expériences, et surtout, adaptez vos recommandations à l’ADN unique et à l’organisation de votre client.

3- Proposez des tarifs en fonction des besoins exprimés par l’entreprise

Veillez à toujours proposer des prix raisonnables, ni trop bas ni trop élevés. Attention à ne pas fixer vos prix trop bas (erreur typique du freelance qui débute) si vous voulez rester motivé et efficace. Votre étude de marché doit vous permettre de proposer des tarifs raisonnables par rapport à votre secteur. Ils doivent aussi dépendre de vos compétences et de votre expertise.

Dites vous bien qu'une PME d’une vingtaine d’employés est en mesure de rémunérer justement les freelances avec qui elle travaille. Sachez aussi que plus la relation dure et l’entreprise est satisfaite de votre travail, plus vous pouvez négocier de nouveaux contrats avec un tarif plus élevé Pour fidéliser votre client, n’hésitez pas à vous adapter à lui en proposant des tarifs spéciaux. Par exemple : un tarif à la semaine plutôt qu’au jour, ou un tarif qui comprend l’intégralité de votre mission avec un aller-retour complémentaire. C’est le meilleur moyen de le rassurer : votre client a besoin de comprendre combien vous allez lui coûter et en échange de quels résultats.

N’hésitez pas dans vos devis à fragmenter vos missions en étapes et à préciser quels seront les rendus exacts à l’issue de chaque étape. Plus votre devis est détaillé, plus votre mission sera claire. En cas de conflit ou d’incertitude, remettez-vous en au devis qui a été signé avec votre client.

Vous pensez que votre client sous-estime l’ampleur de votre mission par rapport aux résultats qu’il attend ? C’est normal ! La PME ne connaît pas forcément votre métier aussi bien que vous et attends votre conseil ! Endossez votre rôle de consultant et proposez un devis “à tiroirs” qui inclut des étapes payantes supplémentaires.

4- Ayez un profil spécialisé et polyvalent

Une entreprise s'attend toujours à ce que vous répondiez à des besoins spécifiques. Cela n’empêche pas que vous soyez aussi polyvalent ! Savoir faire différentes choses, c’est toujours bénéfique. En plus de votre domaine d’expertise, vous pouvez aussi intervenir sur d’autres sujets. Ce qui vous permet ainsi de démarcher plus de clients et d’augmenter vos tarifs.

Par exemple, si vous êtes développeur web mais aussi designer graphique, l’entreprise peut faire appel à vos compétences complémentaires pour ses besoins en termes de design. N’hésitez pas à être force de proposition : pendant votre mission, observez les autres besoins potentiels de votre client et offrez-lui de nouveau vos services une fois votre première mission achevée.

Qui plus est, avec un profil polyvalent vous pouvez aider les autres membres de l'équipe. Ce qui est toujours apprécié dans une entreprise.


En tant que freelance, vous êtes amené à collaborer avec les petites et moyennes entreprises (PME). Vous devez satisfaire les demandes de l’entreprise tant sur le plan professionnel que sur le plan relationnel si vous souhaitez étoffer votre portefeuille client. La balle est dans votre camp ! Prenez en compte ces 4 conseils pour satisfaire vos clients et faire fructifier votre activité.

Écrit par

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Suspendisse varius enim in eros elementum tristique. Duis cursus, mi quis viverra ornare, eros dolor interdum nulla, ut commodo diam libero vitae erat. Aenean faucibus nibh et justo cursus id rutrum lorem imperdiet. Nunc ut sem vitae risus tristique posuere.

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Suspendisse varius enim in eros elementum tristique. Duis cursus, mi quis viverra ornare, eros dolor interdum nulla, ut commodo diam libero vitae erat. Aenean faucibus nibh et justo cursus id rutrum lorem imperdiet. Nunc ut sem vitae risus tristique posuere.