Combien faut-il de capital pour se lancer en indépendant ?

Comptabilité
Ousmane Gueye
Publié le
3/8/21
Mis à jour le

Le dépôt de capital est une étape obligatoire pour la création d'une société. Il doit être indiqué lors de la rédaction des statuts. Ainsi, si vous décidez de créer une SA, SE, SAS, SASU, SARL, EIRL, ou encore une EURL, vous devez obligatoirement accomplir cette formalité. Il existe cependant un minimum exigé ou non selon le statut que vous avez choisi. A combien s’élève ce minimum ? Nous vous expliquons tout pas à pas 😊

Quel est le capital minimum exigé ?

Pour la création de certains types de sociétés, un capital minimal est exigé. Sans quoi, la création est impossible. Sous d’autres statuts, le montant du capital social importe peu et dépend des créateurs d’entreprise. Ils peuvent choisir de créer leur société avec un euro symbolique s’ils le souhaitent.

Quelles sont les structures juridiques à capital social minimum ?

Il existe deux grands types de structures juridiques où un montant minimal est fixé.

La société anonyme (SA)

Le minimum exigé pour créer une société anonyme s’élève à 37 000€. La moitié de cette somme, soit 18.500, doit être libérée dès la constitution de la société. Le reste est libéré dans un délai de 5 ans à compter de l’immatriculation de la société.

La société européenne (SE)

Le montant minimal exigé pour créer une société européenne est de 120.000€. Rien n’empêche de proposer un capital plus important. Aucun capital maximum n’est imposé aux créateurs d’entreprise.

Les structures juridiques sans capital social minimum

Pour la création des autres types de société, le montant du capital social est librement défini par le ou les associés. Aucune somme n’est exigée. Il est donc tout à fait possible de créer sa société avec un euro symbolique. Les statuts concernés sont :

  • L’entreprise individuelle à responsabilité limitée (EIRL) : dans le cadre de ce statut juridique, aucun minimum n’est exigé ;
  • La société à responsabilité limitée (SARL) et l’entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée (EURL) : dans ces 2 statuts, la loi n’exige pas de montant minimal. Cependant, il faut obligatoirement libérer au moins 20% du capital lors de la constitution de la société.
  • La société par actions simplifiée (SAS) et la société par actions simplifiée unipersonnelle (SASU) : pour ces deux types de sociétés, aucun montant minimal de capital n’est exigé. Le montant à déposer est laissé à la libre appréciation des associés. Peu importe la somme, la moitié doit-être libérée à la création de la société.

Les entreprises individuelles, et donc les micro entreprises, n'ont pas de capital social car ce ne sont pas des sociétés.


Vous le savez désormais : pour la création de certains statuts juridiques, le dépôt d’un montant minimum est exigé. Et pour d’autres, il ne l’est pas. Vous pouvez ainsi vous préparer en conséquence. La balle est dans votre camp 😉

Écrit par

Ousmane Gueye

Ici Ousmane Gueye, l’auteur de ce blog ! Diplômé de Sciences Po Grenoble et chargé de communication chez Blank, je décortique toutes les actualités liées à l’activité des indépendants afin de leur donner les informations les plus utiles pour le développement de leur activité.

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Suspendisse varius enim in eros elementum tristique. Duis cursus, mi quis viverra ornare, eros dolor interdum nulla, ut commodo diam libero vitae erat. Aenean faucibus nibh et justo cursus id rutrum lorem imperdiet. Nunc ut sem vitae risus tristique posuere.

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Suspendisse varius enim in eros elementum tristique. Duis cursus, mi quis viverra ornare, eros dolor interdum nulla, ut commodo diam libero vitae erat. Aenean faucibus nibh et justo cursus id rutrum lorem imperdiet. Nunc ut sem vitae risus tristique posuere.