Nouveau record : la micro entreprise, le régime le plus prisé malgré la crise

tips & conseils
Ousmane Gueye
Publié le
28/6/21
Mis à jour le

Contre toute attente, le nombre de création d’entreprises a connu un nouveau record malgré la crise de la Covid-19. Deux tiers de celles-ci relèvent du régime de la micro entreprise. Elle est toujours aussi prisée par les indépendants. Qu’est-ce qui justifie un tel record ? Tour d’horizon

Le régime de la micro entreprise : une aubaine pour les primo-entrepreneurs

Entre juin 2020 et mai 2021, plus de 900 000 créations d’entreprises ont été recensées. Les micro-entrepreneurs représentent plus de deux-tiers des entreprises créées. Ce régime est toujours aussi plébiscité car entre janvier et mai 2021, près de 290 000 nouvelles micro entreprises ont été immatriculées. Ce record n’était pas pourtant attendu vu la situation économique occasionnée par la pandémie.

Toutefois, ce choix porté sur la micro entreprise peut se comprendre. Ce régime présente de nombreux avantages pour les entrepreneurs individuels. Il leur permet de bénéficier d’une simplification des démarches administratives, de l'allègement des cotisations sociales et d’une comptabilité ultra-simplifiée.

Pourquoi choisir le régime de la micro entreprise ?

Les avantages de la micro entreprise sont nombreux, à savoir :

  • L’accessibilité de la micro entreprise : les démarches administratives pour sa création sont ultra simplifiées et peu coûteuses. Elle ne nécessite qu’une immatriculation de votre micro entreprise au Registre du Commerce et des Sociétés (si vous exercez une activité commerciale) ou au Chambre de Métiers et de l’Artisanat (si vous exercez une activité artisanale) ;
  • Une comptabilité ultra simplifiée : En micro entreprise, la gestion de votre comptabilité est ultra simplifiée. Vos obligations comptables sont réduites à la tenue d'un livre-journal des recettes et d’un registre des achats (dans certaines conditions) Vous ne facturez pas la TVA (franchise de TVA) tant que votre chiffre d’affaires annuel ne dépasse pas 94 300€ (pour une activité de vente ou d'hébergement) ou 36 500€ (pour une activité de prestations de services ou une profession libérale). Enfin, vos cotisations sociales allégées en ce sens qu’aucune avance de cotisations n'est à faire si vous ne réalisez pas de chiffre d'affaires ;
  • Des obligations sociales et fiscales ultra simplifiées : en tant que micro entreprise, vous avez la possibilité d'opter pour le versement fiscal libératoire. Il vous permet de payer vos obligations sociales et fiscales en un seul prélèvement sur votre chiffre d’affaires.



Le régime de la micro entreprise est un véritable tremplin pour les entrepreneurs individuels. Si la crise de la Covid-19 a été un frein pour le développement de certaines entreprises, elle a été, au contraire, un moment propice pour les micro entreprises puisque la majorité des entreprises créées en cette période l'a été sous ce régime. Qu'attendez-vous donc pour vous lancer ? La balle est dans votre camp 😉

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Suspendisse varius enim in eros elementum tristique. Duis cursus, mi quis viverra ornare, eros dolor interdum nulla, ut commodo diam libero vitae erat. Aenean faucibus nibh et justo cursus id rutrum lorem imperdiet. Nunc ut sem vitae risus tristique posuere.

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Suspendisse varius enim in eros elementum tristique. Duis cursus, mi quis viverra ornare, eros dolor interdum nulla, ut commodo diam libero vitae erat. Aenean faucibus nibh et justo cursus id rutrum lorem imperdiet. Nunc ut sem vitae risus tristique posuere.