Comment trouver des clients quand on se lance en freelance ?

tips & conseils
Tiffany Cuzon
Publié le
19/5/21
Mis à jour le

Devenir freelance, c’est un choix, généralement celui de la liberté. Pouvoir choisir ses clients, ses projets, son emploi du temps et son lieu de travail. Être freelance, c’est aussi le plus souvent pouvoir prétendre à un meilleur revenu grâce à son expertise. Mais encore faut-il trouver des clients et ce régulièrement. Dans cet article, on vous partage les étapes et astuces pour savoir vous vendre et développer votre portefeuille clients.

Comment définir son offre ?

Pourquoi définir clairement son offre ?

En étant freelance, il faut savoir se vendre soi-même, tout comme une entreprise doit vendre ses produits ou services. Avant de se lancer et de chercher des clients, il faut donc réfléchir soigneusement à son offre, son positionnement. 

Cette étape est souvent oubliée mais est essentielle. Tout d’abord pour savoir vous vendre auprès de vos prospects, mais aussi vous permettre de trouver des clients pertinents, qui correspondent vraiment à vos compétences et vos envies.

Quelles sont les questions à se poser ? 

Pour vous aider à définir cette offre, vous devez tout d’abord vous poser pour répondre à ses questions. C’est en y répondant clairement que vous pourrez savoir où vous allez concrètement et commencer à définir votre offre.

Quelles sont vos hard et soft skills ?

En tant qu’indépendant, vous proposez bien entendu vos compétences techniques (hard skills) mais également vos compétences humaines. (soft skills). 

Notez toutes les compétences que vous avez pu acquérir au cours de vos formations et expériences professionnelles. Quels sont vos véritables points forts mais aussi les compétences sur lesquelles vous souhaitez monter ?

Notez également vos qualités (créativité, sens critique, travail d’équipe, persuasion, assiduité…). Pensez à vos compétences humaines dans le cadre professionnel mais également personnel (empathie, sport de haut niveau, aventurier, écoute…).

Ces “Soft Skills” sont de plus en plus recherchées par les entreprises et sont importantes pour attirer en attirer de nouvelles qui recherchent une personnalité qui vous correspond, mais surtout pour vous épanouir dans vos missions.

Pour qui souhaitez-vous travailler ?

Demandez-vous pour quel type de client vous souhaitez travailler. Avez-vous un secteur de prédilection ? Préférez-vous travailler pour de grandes entreprises, des start-ups, des petits artisans ? Souhaitez-vous travailler uniquement pour des entreprises engagées, avec un impact positif ?

Définir clairement votre cible de prédilection vous permettra de vous adresser de manière cohérente et percutante à vos prospects. De plus, vous serez davantage motivé et performant en travaillant pour des projets qui vous tiennent à cœur et vous motivent.

Quelle valeur ajoutée pouvez-vous apporter?

Ce qui intéresse le client, c’est principalement le résultat ! Qu’est ce que les clients ont à gagner en travaillant avec vous ? Définir clairement votre promesse vous permettra de prospecter et convaincre plus facilement vos potentiels clients.

Par exemple : Une hausse du trafic sur le site, une meilleure visibilité, une optimisation des process et de l’organisation, une hausse de CA, une meilleure expérience utilisateur, une baisse du temps de chargement ou des risques de sécurité…

Comment définir son positionnement ?

Une fois que vous avez pu répondre à ses questions et poser clairement ce que vous souhaitez faire, vous pouvez définir votre positionnement.

  • Votre cible ;
  • Votre promesse ;
  • Votre différence.

Il doit être : 

  • Clair : Simple et rapidement compréhensible par vos prospects ;
  • Pertinent : Correspondre aux besoins de vos prospects et du marché ; 
  • Différent : Votre différence par rapport à la concurrence. Quelle est votre valeur ajoutée par rapport aux autres freelances du marché ? 

Comment définir votre TJM ?

En tant que freelance, vous ne percevez pas un salaire fixe mais un Taux Journalier Moyen (TJM). Définir ce TJM est une étape importante avant de vous lancer et plusieurs éléments sont à prendre en compte.

Vos compétences

Bien entendu, votre revenu varie principalement en fonction de vos expériences et qualifications. Vos années d’expérience, les différentes entreprises et projets pour lesquels vous avez travaillés sont déterminants pour prétendre à un TJM élevé.
N’hésitez pas à mentionner vos certifications et formations qui peuvent être un vrai gage de qualité et rassurer vos prospects. 

Le marché

Votre TJM est également déterminé par le marché. N'hésitez pas à regarder les TJM d’autres freelances ayant le même domaine d’expertise et niveau d’expérience que vous.

Faites attention de ne pas sous-estimer votre valeur et baisser votre TJM dans l'espoir d’attirer davantage de clients. Un tarif élevé est un gage de qualité et de confiance pour les entreprises.

Comme tout marché, s’applique la loi de l’offre et de la demande. Certaines compétences sont tendances, rares et très recherchées, et par conséquent plus rémunératrices. 

Par exemple : un développeur Python ou React JS pourra demander un TJM plus élevé qu’un développeur CSS ou HTML. 

Vos avis et références

Que ce soit par le bouche à oreille, sur LinkedIn ou les plateformes, les avis et recommandations de vos clients vous permettront de gagner en crédibilité. Un profil avec de nombreux avis positifs peut prétendre à un meilleur TJM car c’est un gage de qualité pour les entreprises.

Vos charges

Comme toute entreprise, votre activité comprend des charges à prendre en compte dans votre calcul. Voici les principales charges auxquelles vous devez penser.

  • Remboursement des frais de création ou frais de gestion de votre société (société de portage, comptable, compte bancaire, assurance pro…) ;
  • Vos besoins en matériels, logiciels et formations sont également à imputer à votre TJM (vigilance aux notes de frais déductibles selon votre statut juridique) ; 
  • Vous devrez également penser à vos cotisations sociales, mutuelle et prévoyance santé
  • Et prendre en compte les impôts, votre imposition selon votre statut juridique.

Il ne faut pas oublier qu’en tant que prestataire, vous ne bénéficiez pas de congés payés. Vous devez donc y penser et les répercuter sur votre TJM. Vous devez également vous protéger financièrement des éventuelles périodes de creux entre deux missions.

Comment trouver des clients ?

Une fois votre offre clairement définie, vous devrez prospecter afin de trouver des clients.

Par quels moyens se faire connaître ?

Son réseau

Pour démarrer, il ne faut pas négliger son entourage ! Son réseau proche permet bien souvent de trouver ses premières missions. Alors parlez-en à votre famille, vos amis, vos anciens collègues et managers… Ils auront peut-être de belles opportunités à vous proposer. Faites attention cependant à ne pas vendre votre prestation au rabais ou accepter des projets qui ne vous correspondent pas, sous prétexte que c’est un proche.

Linkedin

LE réseau professionnel incontournable : LinkedIn. C’est un des meilleurs canaux pour montrer que vous existez et faire connaître votre offre ! Commencez par compléter et mettre à jour votre profil. Votre profil LinkedIn vous servira de véritable vitrine pour construire un réseau et trouver des clients. 

Selon votre activité, pensez également à Twitter ou Instagram. Un.e graphiste par exemple à tout intérêt à créer un compte Instagram professionnel. 

N'hésitez pas à être actif sur les réseaux. Prenez un peu de temps pour élargir votre réseau, échanger et réagir. 

Les plateformes

Les plateformes de freelances peuvent être de véritables opportunités pour accéder à de nombreux clients et trouver des missions. En vous mettant en relation avec une multitude d’entreprises, elles vous permettent de gagner du temps. En vous créant un profil sur une ou plusieurs plateformes, vous boosterez votre visibilité et vos opportunités auprès d’un grand nombre de clients que vous n’auriez pas pu contacter directement. Vous pouvez postuler directement aux annonces ou attendre que les clients prennent contact avec vous.

Autre avantage, certaines plateformes t’apportent une sécurité contractuelle et financière en te payant à J+5 ou J+30. Un bon moyen d’éviter les mauvais payeurs et d’avoir l’esprit libre et serein. 

Un conseil, privilégiez les plateformes spécialisées dans votre domaine afin d’être certain d’être bien conseillé et de trouver des projets pertinents. Choisir des plateformes assez récentes peut vous éviter d’être noyé dans les milliers de profils déjà existants.

Cherry Pick par exemple vous accompagne dans la mise en avant de votre profil et la recherche de missions qui vous correspondent vraiment. Elle est également tiers de confiance pour la partie contractuelle et vous garantie un paiement rapide. 

Son contenu

Pour vous faire connaître, pensez également à créer du contenu. Des posts LinkedIn pertinents, des articles, podcasts, webinars… Essayez de vous amuser tout en mettant en avant votre expertise et votre personnalité. 

Comment booster la visibilité de son profil ?

Une bonne description

Tout d’abord, veillez à bien choisir votre nom de poste. C’est la 1ère chose qui vous décrit et par laquelle les personnes vont trouver votre profil. Demandez-vous ce qui définit au mieux votre profil et surtout quels mots clés vos prospects taperont pour trouver votre compétence.

Pour séduire vos prospects, remplissez votre description ! C’est ici que vous pourrez mettre en avant votre offre. Indiquez votre promesse dès les 3 premières lignes. Décrivez ensuite vos compétences, votre différence, votre force, ce qui vous anime… Pensez à intégrer des mots clés pertinents à votre description afin de remonter dans les résultats de recherche.

Valorisez votre expérience

Pensez à mettre régulièrement à jour vos expériences, les projets et clients pour lesquels vous avez pu travailler. Mettez en avant les méthodes, outils et technologies que vous maîtrisez. 

Valorisez la valeur ajoutée que vous avez apportée ! Ce que vos prospects recherchent, c’est le RÉSULTAT !  

Démontrez vos compétences 

N'hésitez pas à mentionner vos formations et certifications utiles à votre métier. Elles sont un gage de qualité et permettent de rassurer vos prospects sur vos compétences.

Humaniser votre profil 

Un profil sans image, avec un simple rond gris, ça ne donne pas envie ! Il peut donner l’impression que le profil n’as jamais été complété, que la personne n’est pas active.

Pensez donc à ajouter une photo de vous. Optez pour une photo souriante, vivante, donnant envie de rentrer en contact avec vous. Si vous ne souhaitez pas mettre de photo de vous, optez par exemple pour un avatar ! Un bon moyen d’humaniser et égailler votre profil sans réelle photo. 

Pensez également à choisir une image de couverture pour différencier votre profil. Une image indiquant votre promesse ou en adéquation avec votre domaine par exemple.

Comment prospecter efficacement ?

Bien cibler

Vous devrez définir clairement les prospects avec qui vous souhaitez entrer en contact. Ciblez au mieux par taille d’entreprise et secteur mais pensez aussi à déterminer les personnes décisionnaires dans l’entreprise. Allez-vous chercher à entrer en contact avec les directeurs techniques, les responsables marketing ou fondateurs de petites entreprises ?

Apporter de l’info

Lors de votre première prise de contact, ayez en tête que le but n’est pas de signer directement un client. Vous devez tout d’abord vous faire connaître et apporter de l’information. Présentez clairement et simplement qui vous êtes, pourquoi vous prenez contact avec la personne et ce que vous pouvez lui apporter. Mais n’essayez pas de vendre directement vos services. Proposez un échange pour échanger sur un sujet et ses problématiques. 

Ne pas oublier ses anciens clients 

Chaque mission est l’occasion de construire des relations, élargir son réseau et trouver de nouveaux clients. 

A chaque fin de projets, prenez le temps de faire un véritable bilan avec le client afin de créer un lien durable. Cette étape vous permettra d’avoir davantage de chance de retravailler avec lui mais également qu’il vous recommande auprès d’autres entreprises. 

N'hésitez pas à questionner directement le client sur les prochains projets de l'entreprise et si vous pourriez accompagner certaines de ses connaissances. 

Reprenez contact avec vos anciens clients. Envoyez un message, voir un cadeau pour la nouvelle année, demandez des nouvelles sur les résultats de votre travail, sur la croissance de l’entreprise… Cela permet de maintenir le lien et de créer des occasions pour retravailler ensemble. 

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Suspendisse varius enim in eros elementum tristique. Duis cursus, mi quis viverra ornare, eros dolor interdum nulla, ut commodo diam libero vitae erat. Aenean faucibus nibh et justo cursus id rutrum lorem imperdiet. Nunc ut sem vitae risus tristique posuere.

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Suspendisse varius enim in eros elementum tristique. Duis cursus, mi quis viverra ornare, eros dolor interdum nulla, ut commodo diam libero vitae erat. Aenean faucibus nibh et justo cursus id rutrum lorem imperdiet. Nunc ut sem vitae risus tristique posuere.