Compte pro

Quel est le délai moyen pour recevoir un virement ?

Combien de temps prend un virement ? Question cruciale pour l’indépendant ! Réponse dans notre tableau comparateur.

Sarah Schnebert
Publié le
10/6/21
Mis à jour le
17/9/21

Pour aller droit à l'essentiel

Vous êtes indépendant et vous vous apprêtez à créer votre compte professionnel ? Ne passez pas à côté de la notion de “virement” ! Né dans les années 50, ce mode de paiement simple et rapide est un des plus utilisés en France, atteignant les 4 milliards d’opérations rien qu’en 2018*. Au quotidien comme au travail, il est important que vous compreniez non seulement ses enjeux mais aussi ses délais ! Connaître le nombre de jours ouvrés d’un virement est le meilleur moyen de bien gérer votre comptabilité et d’éviter les écarts de trésorerie. Le paiement par virement : comment ça marche ? Quels sont les différents délais pour un virement automatique, un virement instantané, un virement international, un virement permanent ou encore un virement ponctuel ? Comment réaliser un virement ? Comment réduire les délais et transférer de l'argent le plus vite possible ? Suivez le guide ! Bonus : un tableau récapitulatif s’est glissé à la fin de cet article 😉.

Rappel : tout comprendre sur le virement

Qu’est-ce qu’un virement ?

Souvent utilisé dans le langage courant comme dans le langage bancaire, le “virement” est un moyen de paiement. 

Contrairement à la carte de paiement qui est un outil de paiement physique, le virement est d'abord un ordre puis un télépaiement. Il ne se concrétise pas sous la forme d’un objet réel mais revêt un caractère abstrait. Soit : un transfert d'argent, débité depuis un compte vers un autre, le compte émetteur vers le compte du destinataire.

Parce que le virement est aussi rapide que simple, il est un des moyens de paiement les plus utilisés au monde depuis sa naissance en 1958.

Ainsi, “faire un virement” équivaut à donner un ordre. Cet ordre entraîne un mouvement : le transfert d’une somme d’argent de manière dématérialisée.

Cet ordre de virement est aussi appelé "mandat", car il est fait via un mandat permettant de déléguer le virement à un conseiller (mandat SEPA, par exemple).

Un virement bancaire est irrévocable. C’est une de ses particularités ! Une fois l’ordre donné, il n’est plus possible de revenir en arrière.

Pour “annuler” un virement, vous devez effectuer un nouveau transfert d’argent ou contacter directement votre conseiller ou le service client de votre compte pro en ligne si vous pensez être victime de manœuvres frauduleuses ou d’une escroquerie.

Qui peut faire un virement et comment ?

Il suffit d’ouvrir un compte au sein d’une banque ou d’un compte pro en ligne pour pouvoir émettre des virements.

👉La personne qui initie l’ordre de virement est toujours le titulaire du compte débiteur. On l’appelle aussi "l'émetteur”

👉La personne qui reçoit le virement est le détenteur du compte créditeur. Il est aussi appelé le “bénéficiaire”.

Pour émettre un ordre de virement bancaire, l’émetteur peut passer par un téléphone, par Internet, via une application (celle de l’établissement bancaire ou du compte pro en ligne), au guichet ou directement à la banque

🚀 Chez Blank, compte pro en ligne allié à une interface de gestion agile, vous pouvez faire des virements, spécifier le type de virement et ajouter des bénéficiaires (dont vos clients dans votre espace client), le tout, depuis votre application ! En fonction de votre offre, un pack de virements est compris pour chaque abonnement.

L’émetteur peut :

  • Ordonner le virement et le faire lui-même (via son espace personnel en ligne ou en utilisant l’application sur son téléphone) ;
  • Ordonner le virement en déléguant la tâche à son conseiller. Dans ce cas, en droit bancaire, on dit qu’un mandat est donné par le client à sa banque.

Pour faire un virement :

  • L’émetteur informe son banquier du montant à verser ou l’inscrit lui-même. Il peut préciser l’objet du virement (“loyer”, “facture n°238”, par exemple) ;
  • L’émetteur renseigne ou fournit à son conseiller les coordonnées bancaires complètes du bénéficiaire (notamment son code IBAN unique).

En fonction du solde du compte de l’émetteur, le conseiller valide la demande d’ordre. Si l’émetteur a atteint un plafond (plafond de découvert, plafond du nombre de virements autorisés par mois, etc.) le conseiller peut refuser la demande. En cas de refus, l’émetteur peut contacter son conseiller ou le service client de son compte pro en ligne pour régulariser la situation et procéder de nouveau à un virement.

Combien de virements peut-on faire ?

Tout dépend de l’établissement bancaire ou du compte pro en ligne ! Ces derniers ont leur propre politique en matière de virements. De manière générale, un montant de virements gratuits est indiqué dans l’offre à laquelle vous avez souscrit (20 virements gratuits par mois, par exemple). 

Le virement peut être soumis à un plafond vis à vis de :

  • Son montant (pas plus de 15 000 €, par exemple) ;
  • Sa fréquence ou le nombre d’opérations (3 virements gratuits par mois, par exemple).

Quelle est la différence entre un virement et un prélèvement ?

Virement et prélèvement sont des cousins proches 😉 ! Ils sont tous deux des moyens de paiement dématérialisés et des opérations permettant un transfert d'argent de compte à compte.

La différence : le virement est effectué par la personne qui verse l'argent (l’émetteur) tandis que le prélèvement est effectué par la personne qui reçoit l'argent (le bénéficiaire).

Quels sont les différents types de virements et leurs délais ?

Les différents types de virements : la temporalité

Certaines banques ne proposent pas toutes les mêmes produits. En règle générale, le virement est un produit star, proposé dans tous les établissements de paiement ou établissements de crédit. En revanche, toutes les formes de virements, notamment la plus moderne comme le virement instantané, ne sont pas toujours disponibles.

👉 Renseignez-vous en amont sur les offres et la politique commerciale de votre partenaire financier.

En fonction du moment choisi pour faire le virement, on distingue :

  • Le virement occasionnel, qui comme son nom l’indique, est anecdotique. L’émetteur le fait une fois de temps en temps ou lors d’une unique occasion. Par exemple : participer à un pot commun pour un anniversaire ou verser une somme vers un compte professionnel pour constituer le capital d’une société. 
  • Le virement périodique ou programmé : l’émetteur programme ce virement à l’avance et fixe une date pour qu’il soit effectué régulièrement (il y a répétition de l’ordre). Par exemple : le paiement du loyer de son local professionnel tous les 1er jours du mois.

En fonction du délai d’un virement (le laps de temps entre le moment où l’argent est émis et celui où il est reçu), on distingue :

  • Le virement classique : l’émetteur donne l’ordre pour que les fonds soient transférés sans délai de latence vers le compte du bénéficiaire. Une fois l'ordre validé, un à trois jours s’écoulent jusqu’à réception des fonds. 
  • Le virement différé : l’émetteur donne l'ordre de virement mais formule une demande (ou programme une date) pour qu’il soit différé dans le temps. L’ordre est donc donné mais le versement s’effectuera plus tard ;
  • Le virement instantané ou “instant payment : ce service bancaire est nouveau ! Mis en place en 2018 par la BCE (Banque Centrale Européenne), le virement instantané permet aux particuliers et aux entreprises de faire un virement en moins de 10 secondes. Le bénéficiaire est alors crédité immédiatement, les transferts sont instantanés. Ce service disponible 24h/24 et 7 jours/7 n’est pas proposé par toutes les banques et est le plus souvent payant. Par exemple, la BNP a fixé son tarif à 1 € l’unité. Un virement instantané peut être fait via un conseiller, mais aussi, via un espace personnel ou professionnel en ligne, et une application mobile. Enfin, le plafond des virements instantanés (le montant du virement maximum) a été limité par la BCE à 15 000 € pour des raisons de sécurité.

Les différents types de virements : la cible

En fonction de la cible du virement, on distingue :

  • Le virement interne de compte à compte de l’émetteur : l’émetteur décide de faire un virement entre ses propres comptes au sein de la même banque ou du même compte pro en ligne. Par exemple : depuis le compte pro de sa micro entreprise vers son compte personnel. Dans ce cas, le virement est généralement instantané.
  • Le virement interne ou de compte à compte : l’émetteur est différent du destinataire, mais le transfert d’argent s’effectue entre deux comptes domiciliés dans la même banque ou le même compte pro en ligne. Dans ce cas, le délai est également réduit ;
  • Le virement externe, sortant ou encore interbancaire : l’émetteur transfert de l’argent vers un bénéficiaire dont la banque ou le compte pro en ligne est différent du sien. Le délai peut prendre jusqu’à 3 jours ouvrés.

Les différents types de virements : les zones SEPA et SWIFT

Il existe deux formes de virements très populaires, au point que l’on ne précise presque plus leur nature dans le langage courant. Elles concernent en fait des zones économiques et géographiques : SEPA et SWIFT. Soit :

  • Le virement SEPA qui concerne un territoire bien délimité appelé “zone SEPA” ! Cette zone SEPA (ou “Single Euro Payment Area”) a été créée en 2008 pour faciliter les échanges entre membres signataires de la zone. Elle regroupe 34 pays, dont 27 de l’Union Européenne. Tous les virements que vous effectuez en euros au quotidien sont en fait des virements SEPA. Leurs délais d'exécution ont été fixés par la BCE et sont obligatoirement d’un jour ouvrable à compter de la réception de l’ordre de virement par l’émetteur (sauf si l’ordre a été réalisé via support papier).
  • Le virement SWIFT qui regroupe des transactions internationales faites en devises étrangères. Ce qu’on appelle “SWIFT” (Society for Worldwide Interbank Financial Telecommunications) est à la fois une zone (comme la SEPA) mais aussi une messagerie imaginée en 1973 pour faciliter les échanges au sein de la zone (plus de 200 pays). Le délai du virement SWIFT prend en moyenne 1 et 3 jours ouvrés. En cas de changement de devise, comptez plutôt 5 jours ouvrés.

Les délais des virements SWIFT et SEPA peuvent varier aussi en fonction de l’heure à laquelle vous donnez l’ordre, du décalage horaire avec le pays où vous émettez ou encore du type de banque ou compte pro que vous avez choisi.

👋 Chez Blank, nos deux offres vous permettent d'effectuer des virements SEPA gratuits

  • 20 virements SEPA gratuits par mois pour l'offre Blanche ;
  • 50 virements SEPA gratuits par mois pour l'offre Noire.

Hors zones SEPA et SWIFT, des délais supplémentaires ou frais bancaires additionnels peuvent être constatés. Pour effectuer un virement hors-zone, contactez directement votre partenaire financier et renseignez-vous sur les modalités.

Délai de virement : pourquoi certains virements sont en retard ?

Vous êtes émetteur ou bénéficiaire d’un virement et vous constatez un retard ? Pas de panique ! Plusieurs facteurs entrent en compte dans l’allongement du délai d’un virement et remédier au problème est très simple.

Retard de délai de virement : les bons réflexes

Si vous êtes le bénéficiaire du virement :

  • Commencez par contacter l’émetteur du virement pour confirmer avec lui la date à laquelle l’ordre a été émis ;
  • En deuxième recours, contactez votre banque ou votre compte pro en ligne.

Si vous êtes l’émetteur du virement :

  • Contactez directement votre banque ou votre compte pro en ligne pour vous enquérir des motifs du retard ou constater la non-exécution de l’ordre de virement ;
  • Si vous avez effectué le virement vous-même, vérifiez l’historique de vos virements dans votre espace en ligne ou via votre application. Un bug ou un oubli sont vite arrivés !

Retard de délai de virement : les causes les plus fréquentes

Un retard de délai de virement est le plus souvent dû à :

  • Un blocage de la banque émettrice en cas de fonds insuffisants ou de dépassement d’un plafond. Dans ce cas, l’émetteur peut négocier avec son conseiller ou patienter puis donner un nouvel ordre de virement ;`
  • Un blocage de la banque émettrice en cas d’oubli ou d’erreur dans les informations du bénéficiaire (une faute de frappe, un mauvais numéro de compte, une erreur dans l’IBAN ou dans l’épellation du nom de famille du bénéficiaire, par exemple) ; 
  • Un oubli de la part de l’émetteur ;
  • Un oubli de la part du conseiller. Sachez que vous pouvez demander une preuve de mandat d’ordre de virement pour éviter cette éventualité ;
  • La date de l’ordre du virement : un jour férié, un vendredi ou un weekend ;
  • Le décalage horaire ou le délai de conversion s’il s’agit d’un virement à l’international.

Les opérations validées un vendredi prennent toujours plus de temps car le weekend (le samedi et le dimanche) ne sont pas légalement considérés comme des jours ouvrables !

Tableau récapitulatif : les virements et leurs délais

Besoin d’y voir plus clair ? Blank vous proposent de tout comprendre en un clin d'œil grâce au tableau récapitulatif ci-dessous !

Type de virement Détails du virement Délai estimé*
Virement SEPA -En euros
-Zone (34 pays)
-1 jour ouvrable** (délai fixé par la BCE)

-Possibilité de retard si l’ordre a été donné via support papier
Virement SWIFT -Devise étrangère
-Zone (200 pays)
-1 à 3 jours ouvrables**

-Possibilité de retard si changement de devise (5 jours**)
Virement externe, sortant ou interbancaire -Entre deux banques ou comptes pro en ligne différents
-Émetteur et bénéficiaire différents
-1 à 3 jours ouvrables **
Virement interne -Entre deux banques ou comptes pro en ligne similaires
-Émetteur et bénéficiaire différents
-1 à 2 jours ouvrables **
Virement interne de compte à compte de l’émetteur -Entre deux comptes similaires
-Émetteur et bénéficiaire similaires
-Instantané à 1 jour ouvrable**
Virement différé -Émetteur donne l’ordre mais fixe une date pour le transfert de l’argent -Délai entre le moment de l’ordre et la date de transfert
-1 à 2 jours ouvrables** à compter de la date de transfert
Virement instantané -Nouveau service (2018) 
-Service payant
-24h/24, 7j/7
-Non disponible partout
10 secondes maximum (délai fixé par la BCE)

**Ne pas oublier les allongements de délais si l’ordre est donné un vendredi soir ou pendant un weekend.

* à compter de la réception de l’ordre de virement par la banque débitrice.



👏 Vous êtes désormais incollable sur la notion de virement ainsi que ses différents délais et modalités ! Plutôt simple, non ?



*Source : Statista

Écrit par

Sarah Schnebert

Ici Sarah, concepteur-rédacteur et spécialiste en stratégie de contenus depuis plus de 7 ans. Diplômée de Sciences Po Rennes, je suis surtout une ex freelance et une habituée des galères entrepreneuriales. Mon objectif chez Blank : allier cette expérience à nos ressources juridiques pour vous faciliter la vie.

Créez votre compte en 5min

Après vérification de votre identité, vous recevrez votre Carte Blank sous quelques jours.

Ouvrir un compte
Carte Blank