Micro entreprise

Le guide de l’étudiant auto-entrepreneur (micro-entrepreneur)

Pouvez-vous créer une micro entreprise pendant vos études ? Quels avantages ? Tour d’horizon.

Sarah Schnebert
Publié le
20/9/21
Mis à jour le
27/9/2021

Pour aller droit à l'essentiel

Étudiant et entrepreneur, est-ce possible ? Bonne nouvelle : ce cumul ambitieux est tout à fait légal. Pour créer une entreprise rapidement et à moindre frais, la micro entreprise est idéale ! Vous bénéficiez ainsi d’une comptabilité simplifiée et de nombreux autres avantages. Comment faire ? Quel impact sur vos études ? Pouvez-vous toujours percevoir une bourse ou des aides étudiantes ? Réponses dans cet article, suivi d’un top 10 des avantages à être étudiant auto-entrepreneur.

Focus : le statut auto-entrepreneur (micro-entrepreneur) 

👉Qu’est-ce que le statut auto-entrepreneur ?

Ce qu’on appelle être auto-entrepreneur ou micro-entrepreneur est en fait un régime simplifié et non pas un statut à proprement parler. On dit qu’il est “simplifié” car il est très facile à créer et utiliser. 

Par exemple, un auto-entrepreneur bénéficie d’avantages sociaux et fiscaux, notamment au moment de son lancement. C’est le cas de l’exonération de CFE en micro entreprise (Cotisation Foncière des Entreprise) qui permet de ne pas payer cet impôt pendant la première année d’exercice. 

Attention : aujourd’hui, on ne dit plus auto-entrepreneur mais micro-entrepreneur. Pas d’inquiétude, il s’agit du même régime, mais le mot “auto-entrepreneur” est encore souvent utilisé dans le langage courant.

🔍Ce qu’on appelle un “statut juridique” ou forme juridique est la structure qu’un ou plusieurs entrepreneurs décident de créer pour concrétiser leur projet et le porter tout au long de sa vie. C’est la forme revêtue par une entreprise ou une société. 

Le statut juridique détermine :

  • L’ensemble des règles et le cadre du futur projet (les “statuts” à rédiger, les membres, le fonctionnement) ;
  • Le régime fiscal et social auquel seront soumis les indépendants. Soit, la façon dont ils cotisent, payent leurs impôts, leur couverture sociale ...

Le statut auto-entrepreneur, aussi appelé “micro régime” ou “régime micro simplifié” permet d’accéder à de nombreux avantages

  • Immatriculation rapide et peu chère ;
  • Statuts juridiques faciles à créer (entreprise individuelle, EIRL ou EURL) ;
  • Comptabilité allégée (pas besoin de faire des bilans comptables, par exemple) ;
  • Pas d’obligation de compte professionnel en fonction du statut ;
  • Cotisations sociales et fiscales allégées et simplifiées ;
  • Prélèvement simple via la déclaration du chiffre d’affaires ...

 En clair : la micro entreprise est un format idéal lorsque l’on est un indépendant seul et que l’on souhaite se lancer à peu de frais… Comme un étudiant, par exemple !

Le cumul étudiant auto-entrepreneur : est-ce possible et pourquoi faire ?

Vous êtes étudiant et vous souhaitez vous lancer dans un projet entrepreneurial en parallèle de votre formation ? Félicitations 😉 Cumuler les deux demandent beaucoup d‘ambition !

Bonne nouvelle : c’est tout à fait possible ! Légalement, le cumul micro entreprise et statut étudiant est autorisé. Il est même idéal pour un porteur de projet jeune qui souhaite tester une idée ou maîtriser son budget

Saviez-vous qu’il était aussi possible d’être mineur auto-entrepreneur ? À partir de 16 ans, un mineur peut créer une micro entreprise, à condition d’obtenir une autorisation écrite par ses tuteurs ou parents, ou bien, en étant un mineur émancipé.

Ainsi, un étudiant peut tout à fait s’immatriculer pour exercer une activité commerciale, libérale ou artisanale.

Auto-entrepreneur étudiant : comment ça marche ?

👉Les statuts possibles et le fonctionnement de base

Les démarches pour devenir micro-entrepreneur lorsque l’on est étudiant sont exactement les mêmes que pour tous les autres indépendants. Vous pouvez ainsi très facilement vous immatriculer en ligne

Une fois votre micro entreprise créée, de nouveau, votre fonctionnement est similaire à celui de tous les micro-entrepreneurs. Vous gérez votre emploi du temps, vos clients, vos frais … Vous déclarez votre chiffre d’affaires à l’URSSAF et vous émettez des factures et/ou devis de la même manière. Attention à ne pas dépasser les plafonds de votre activité en micro entreprise, sans quoi, vous basculez dans le régime classique.

Côté statut juridique, l’idéal pour vous reste l’entreprise individuelle (EI) ou, pourquoi pas, entreprise individuelle à responsabilité limitée (EIRL).

Ces deux structures n’étant pas des sociétés mais des entreprises, vous n’avez pas besoin d’effectuer un dépôt de capital social, d’écrire des statuts etc. Deux options de choix pour un étudiant très occupé 😉 !

👉La première, l’entreprise individuelle, est idéale si vous êtes seul et que vous ne générez pas beaucoup de dépenses pour votre activité (si vous êtes libéral, par exemple). Vous ne faites qu’un avec votre projet. Elle est la forme la plus utilisée en micro entreprise.

👉La deuxième, l’entreprise individuelle à responsabilité limitée, est intéressante si vous souhaitez séparer strictement votre patrimoine pro et perso. Par exemple, si vous avez beaucoup de matériel ou d'équipement. 

💡Pour en savoir plus, découvrez notre article sur l’EIRL en micro entreprise.

Attention à bien gérer votre comptabilité et vos comptes ! Même si, en EI ou en EIRL, vous n’êtes pas soumis à l’obligation d’ouverture d’un compte professionnel, vous devez anticiper la gestion de votre activité. Soit : vos moyens de paiement (virement, prélèvement, carte de paiement pour les pros), vos assurances si nécessaire, ou encore, vos factures.

En outre, depuis la loi PACTE en 2019, vous devez ouvrir un compte séparé dédié à votre activité dès lors que votre chiffre d’affaires dépasse les 10 000 € pendant deux années consécutives.

🚀 Avez-vous pensé à un compte pro en ligne ? Moins cher, plus agile et plus accessible qu’une banque traditionnelle, ce dernier est idéal pour un étudiant, surtout si vous êtes nomade et que vous devez gérer votre budget. Chez Blank, dès 7 € par mois, nous proposons des offres entièrement pensées pour les micro-entrepreneurs. Depuis une seule et même application, vous avez accès à un compte pro en ligne avec une carte Visa ainsi qu'une interface de gestion intelligente. Crédit en ligne, affacturage (on avance vos factures !), édition de devis et facture personnalisable … Un véritable outil complet pour votre activité !

👉Ce qui change lorsque l’on est étudiant auto-entrepreneur

⚠️ Attention à vos aides ! 

Si vous êtes boursier et rattaché au foyer fiscal de vos parents, les revenus de votre micro entreprise sont ajoutés aux leurs. Dans ce cas, il est possible que ces revenus impactent vos droits aux bourses ! C’est normal : ces bourses sont calculées sur des critères sociaux.

🔍Dans ce cas, rendez-vous sur le site service-public pour simuler vos droits d’étudiant micro-entrepreneur.

💸 N’oubliez pas qu’en tant qu’indépendant vous avez droit à des coups de pouces ! Les aides en micro entreprise sont nombreuses, ne vous en privez pas !

Qui de la CAF (Caisse d’Allocations Familiales) et de votre APL (Aide personnalisée au logement) ? Ces dernières sont très importantes lorsque l’on est étudiant. Pour la CAF, le statut étudiant prévaut : vous n’avez donc rien à faire. Enfin, pour les APL, bonne nouvelle : être étudiant micro-entrepreneur ne change rien car ces derniers sont calculés sur les revenus perçus il y a deux ans.

⚠️ Attention à votre imposition

Deux choix sont possibles lorsque l’on est étudiant auto-entrepreneur : 

  • Comme tous les auto-entrepreneurs (micro-entrepreneurs), au moment de déclarer vos impôts au printemps, vous faites votre propre déclaration de revenus ;
  • En tant qu’étudiant, vous décidez d’être rattaché fiscalement au foyer de vos parents. Dans ce cas, pas besoin de faire une déclaration supplémentaire. Vous pouvez aussi opter pour ce qu’on appelle le prélèvement libératoire.

🔍 Le “prélèvement libératoire” de l’impôt en micro entreprise est une forme de prélèvement agile qui permet de vous acquitter (de payer) vos impôts via un pourcentage fixe pris sur votre chiffre d’affaires, tous les mois ou les trois mois. Ainsi, à la fin de l’année, lorsque vous faites votre déclaration, vous avez déjà payé vos impôts.

N’oubliez pas que dans tous les cas, vous êtes soumis aux règles d’imposition classique de la micro entreprise. Tous les revenus que vous générez sont imposables.

Quel statut pour un étudiant micro-entrepreneur (auto-entrepreneur) ?

10 avantages d’être étudiant et auto-entrepreneur 

Se lancer dans la micro entreprise lorsque l’on est étudiant ouvre un vaste champ de possibilités. Ces dernières peuvent être :

  • En lien direct avec vos études ou votre formation (pour tester le postulat d’une thèse ou d’un mémoire, par exemple) ;
  • Complètement distinctes pour pouvoir concrétiser une passion ou générer d’autres revenus.

Les avantages principaux du cadre étudiant auto-entrepreneur sont :

  • Une grande liberté dans votre emploi du temps (surtout si vous avez des examens, des périodes de blocus et un planning périlleux) ;
  • Étoffer votre futur CV en gagnant une expérience précieuse et des compétences très en avance (avant même d’arriver sur le marché du travail !) ;
  • Créer et étoffer un réseau (idéal pour pouvoir vous lancer après vos études ou si vous souhaitez chercher un poste salarié) ;
  • Générer des revenus supplémentaires grâce à un régime peu cher, surtout au lancement (d’autant plus important lorsque l’on est étudiant) ;
  • Réaliser une passion à côté de vos études (pour vendre vos bijoux fait main, créer des meubles, développer des sites web, déclarer des revenus via les réseaux sociaux …) ;
  • Tester un postulat dans le cadre de vos études. 

Par exemple : vous étudiez le marketing et vous écrivez un mémoire. Dans ce cas, facilement et à moindre frais, vous pouvez immatriculer une micro entreprise et tester concrètement votre stratégie marketing !


Alors, convaincu ? Facile et peu coûteuse à créer, la micro entreprise pourrait être le bon choix pour tester votre projet ou simplement générer un revenu supplémentaire à vos études. Prêt à vous lancer 🚀 ?

photo-profil-sarah-schnebert

Écrit par

Sarah Schnebert

Ici Sarah, concepteur-rédacteur et spécialiste en stratégie de contenus depuis plus de 7 ans. Diplômée de Sciences Po Rennes, je suis surtout une ex freelance et une habituée des galères entrepreneuriales. Mon objectif chez Blank : allier cette expérience à nos ressources juridiques pour vous faciliter la vie.

Créez votre compte en 5min

Après vérification de votre identité, vous recevrez votre Carte Blank sous quelques jours.

Ouvrir un compte
Carte Blank