Comptabilité

Tout savoir sur l’escompte

Escompte bancaire ou commercial, de quoi parle-t-on ? Quels sont leurs avantages ? Prenez le temps de lire ce guide complet !

Sarah Schnebert
Publié le
12/8/21
Mis à jour le

Pour aller droit à l'essentiel

De nombreux produits et services bancaires permettent aujourd’hui à un indépendant ou à une entreprise de mieux gérer sa comptabilité. Dépenses imprévues, délais de paiement à rallonge en dépit d’un devis, imprévisibilité des clients … Avez-vous pensé à l’escompte ? Attention : il faut bien distinguer deux services, l’escompte bancaire et l’escompte commercial, qui n’ont rien à voir. En revanche, les deux sont des solutions de financements rapides, permettant de jongler entre les différents délais imposés par un client ou par la loi. Qu’est-ce qu’un escompte ? Escompte commercial ou escompte bancaire, comment ça marche ? Quels sont leurs avantages ? Quelles différences avec d’autres services ? Décryptage 🔍 .

Escompte : de quoi parle-t-on ?

Première chose importante : il existe deux formes d’escompte à ne pas confondre. L’escompte bancaire (appelée aussi “escompte financier”) et l’escompte commercial.

Quelques définitions : l’escompte bancaire ou financier

👉Définition de l’escompte financier

💡L’escompte bancaire ou financier est une solution de recouvrement à court terme. Tout comme le découvert autorisé ou l’affacturage, il permet de financer rapidement une créance (une facture).

Un crédit professionnel, à l’inverse, est une solution de financement à long terme.

L’escompte bancaire est donc un service proposé par une banque qui décide librement de son taux (le taux d’escompte) et de ses modalités. 

Il permet à une entreprise de protéger sa trésorerie en diminuant ce qu’on appelle en comptabilité son BFR (besoin en fonds de roulement). Soit, sa capacité à renouveler rapidement ses fonds

Et oui : l’activité d’une entreprise au quotidien implique de recevoir des fonds, mais aussi d’en dépenser. Lorsque le montant de ces derniers (les dépenses) dépasse l’encaissement d’argent (en étant payé), alors l’entreprise rencontre un problème courant, les décalages de trésorerie

Le délai de paiement légal est de 60 jours maximum à compter de réception d’une facture. C’est pourquoi une entreprise, notamment un indépendant, doit parfois faire face à des trous dans sa trésorerie.

Même si cette situation est temporaire, l'activité peut être menacée. Par exemple : l’indépendant ne peut plus payer ses charges à temps. Ou encore, le profil bancaire de l’indépendant peut devenir mauvais (trop de découverts ou de décalages de trésorerie). 

Fragilisée, l’entreprise ne peut plus honorer ses dettes ni faire des dépenses indispensables à son activité (payer le loyer d’un bureau ou d’un atelier, acheter du matériel professionnel, payer ses assurances pro, etc.). 

Avantage de l’escompte : remédier à cette situation délicate grâce à un versement rapide ! Une sorte d’avance consentie par la banque.

Grâce à l’escompte financier, l’entreprise peut négocier avec la banque le recouvrement rapide de ses dettes.

👉 Fonctionnement de l’escompte financier

Lorsqu’elle passe par un service d’escompte financier, une entreprise cède un effet de commerce.

Ce qu’on appelle “effet de commerce” est un document permettant à un professionnel de donner un ordre de paiement. Par exemple, sous la forme d’un billet à ordre ou d’une lettre de change.

La banque apprécie le risque que représente l’effet de commerce, puis, peut l’accepter ou le refuser. Si elle consent à un service d’escompte, elle fait une avance à l’entreprise en versant la somme plus rapidement que le délai apparaissant sur la facture.

💡Que se passe-t-il lorsque la facture arrive à échéance ? Si le client refuse de payer (on parle de facture impayée) ou bien est en retard dans le paiement de la créance, l’établissement bancaire peut se retourner contre l’entreprise. Et ce, car elle n’a pas racheté la créance, mais consenti à une avance ! L’entreprise doit alors verser à la banque la somme prêtée, ainsi que des frais additionnels.

Quelques définitions : l’escompte commercial

👉Définition de l’escompte commercial

L’escompte commercial est une réduction accordée par un fournisseur à l’un de ses clients, sous condition de paiement rapide. Il est parfois appelé “escompte de règlement”.

🔍 L’escompte est dérivé du mot “scontare”, qui veut dire “réduction”. Ainsi, l’escompte commercial se rapproche plus de cette étymologie. 

Rien à voir avec l’escompte financier : il ne s’agit pas d’un service de crédit, proposé par une banque, mais d’un service commercial. Leur point commun : la notion de délai plus rapide.

💡Dans le cas de l’escompte commercial, le client consent à régler une créance (une facture) sous un délai réduit en échange d'un baisse de prix (le plus souvent, un pourcentage de la facture situé entre 3 et 15%). 

Attention : fournisseurs, sachez qu’accepter un escompte commercial reste toujours à la libre appréciation du client. Vous n’avez pas la garantie que ce dernier va toujours honorer le délai négocié. Soyez donc vigilant et surveillez votre trésorerie !

💡Avez-vous pensé à un compte pro en ligne, tel que Blank ? Grâce à une application agile, notamment un outil d’édition de factures et devis avec un espace client, vous pouvez piloter votre activité à distance, et surveiller toutes les entrées et sorties d’argent. Idéal pour rester serein !

👉 Fonctionnement de l’escompte commercial

C’est très simple : un client et un fournisseur (de biens ou services) s’entendent sur un pourcentage de diminution de prix. En échange, le client s’engage à payer plus rapidement (moins du délai légal de 60 jours) son fournisseur. 

Le fournisseur, de son côté, pour être gagnant, réfléchit au pourcentage du rabais et, parfois, à la nature du bien ou du service qu’il consent à vendre moins cher.

Ne confondez pas remise et escompte commercial, même si ces mécanismes sont proches ! La remise est une réduction accordée en fonction d’une quantité achetée. L’escompte commercial, quant à lui, est toujours lié à une notion de délai rapide.

Comment calculer un taux d’escompte ?

Tout dépend du type d’escompte

Voici les deux formules pour pouvoir facilement calculer le montant de l’escompte bancaire et de l’escompte commercial.

👉 Montant de l'escompte financier ou bancaire = montant de la créance hors taxes - commission de la banque + TVA. 

👉Montant de l'escompte commercial = pourcentage de remise x facture HT.

Si le taux de TVA est fixé par la loi, le reste de ces pourcentages est librement fixé par la banque, le prestataire, le fournisseur et le client. Enfin, n’oubliez pas deux autres variables dans l’équation, le montant de la créance (la facture) et le délai de paiement consenti.

Quels avantages de l’escompte bancaire ?

L’escompte bancaire ou financier est un service avantageux pour la banque et surtout pour l’entreprise.

Pour une entreprise ou un indépendant, il permet de :

  • Protéger sa trésorerie (l’escompte n'apparaît dans le bilan comptable) ; 
  • Plus globalement, protéger son activité ;
  • Dépenser à nouveau pour assurer son activité ;
  • Honorer ses obligations légales de paiement ;
  • Faire face au délai légal de paiement de 60 jours ;
  • Protéger son profil bancaire ;
  • Diminuer son “BFR” ;
  • Faire face à des dépenses imprévues ou des changements d’activité (trous saisonniers, impôt nouveau, etc.) ;
  • Choisir une alternative au découvert autorisé ou à l’affacturage ;
  • Choisir une alternative au prêt professionnel (plus difficile à obtenir et parfois plus cher).

Pour une banque, il permet de :

  • Diminuer le risque que représente un client ;
  • Attirer de nouveaux clients potentiels ;
  • Fidéliser un client grâce à un service bancaire intéressant ;
  • Proposer un produit moins risqué que l’affacturage (rachat de la créance client). En cas de litige, elle peut demander un remboursement de la créance ainsi que des frais complémentaires.

Quels avantages de l’escompte commercial ? 

L’escompte commercial ou l’escompte de règlement un service avantageux pour un client comme pour un fournisseur.

Pour le client, il permet de :

  • Fidéliser et améliorer la relation avec un fournisseur ;
  • Attirer des fournisseurs potentiels ;
  • Négocier un pourcentage avantageux et baisser ses dépenses ;
  • Protéger son cycle d’approvisionnement en produits et services. Le client sait que le fournisseur ne fait pas face à des décalages de trésorerie, et peut ainsi se consacrer à son offre.

Pour le fournisseur (un indépendant, une PME, une grande entreprise) il permet de :

  • Protéger sa trésorerie ;
  • Protéger plus largement son activité ;
  • Diminuer voire éviter à coup sûr les délais de paiement longs ;
  • Honorer l’ensemble des dépenses professionnels nécessaires à son activité et favoriser sa croissance (des charges en passant par le paiement de ses frais pros au quotidien) ;
  • Éventuellement, proposer d’autres produits ou services grâce au rabais ; 
  • Améliorer lui aussi la relation avec son client.

Ne pas confondre : escompte financier et affacturage

Tout comme l’escompte bancaire ou financier, l’affacturage est une solution de recouvrement à court terme. Il permet aussi de préserver sa trésorerie... Mais pas que !

🔍 Découvrez notre article complet sur les différences entre affacturage et escompte !

Il peut être proposé par une banque, mais aussi par d’autres prestataires digitaux, comme un compte pro en ligne, par exemple ! 

⛱️ Chez Blank, vous pouvez bénéficiez d’un service d’affacturage “à la carte”. Vous cédez ainsi la facture de votre choix, quand vous le voulez, en échange d’une commission de 3,5% du montant TTC. Lorsque votre facture est acceptée (vous pouvez suivre son cheminement via l’application), vous recevez les fonds dans un délai maximum de 48h ! De l’ultra-rapide !

L’affacturage permet de céder une créance client à un prestataire, en échange d’une commission. Contrairement à l’escompte, le prestataire de l'affacturage assume le risque de litige et rachète la créance ! Il ne peut pas se retourner contre l’entreprise ou l’indépendant.

Enfin, l’affacturage, c’est aussi des services en plus ! Par exemple :

  • Un délai de paiement plus court (48h maximum chez Blank, par exemple) que les délais de traite générés par l’escompte financier ;
  • Une prise en charge complète de la relance client concernant la facture (échanges professionnels avec le client à votre place) ;
  • Un prix moins cher, parfois plus intéressant au final que le taux d’escompte.


Vous savez tout ! Escompte bancaire et financier, escompte commercial ou de règlement, tous leurs avantages, les différences avec l’affacturage, le découvert autorisé, la remise ou encore le prêt professionnel … Il ne vous reste plus qu’à faire un choix éclairé pour votre activité 💡 !

Écrit par

Créez votre compte en 5min

Après vérification de votre identité, vous recevrez votre Carte Blank sous quelques jours.

Ouvrir un compte
Carte Blank