Micro entreprise

Auto-entrepreneur étudiant : 5 règles à savoir pour vos impôts !

Comment fonctionnent les impôts quand on est micro-entrepreneur étudiant ? Réponses ici.

Sarah Schnebert
Publié le
30/9/21
Mis à jour le
30/9/2021

Pour aller droit à l'essentiel

Vous êtes étudiant et vous vous lancez dans l’aventure de la micro entreprise 👨🎓. Belle ambition 🚀 ! Facile, peu chère et rapide à créer, une micro entreprise est idéale si vous souhaitez générer un revenu complémentaire pour financer vos études ou vivre de votre passion. Autre utilité possible : tester concrètement une hypothèse de votre mémoire ou de votre thèse (si vous êtes étudiant en marketing, par exemple). Mais avant de vous lancer, que faut-il savoir ? Combien de frais et d’impôts coûtent une micro entreprise ? Comment déclarer vos revenus ? Comment déclarer vos revenus si vous êtes sur le foyer fiscal de vos parents ? Réponses dans ce tuto spécial étudiant micro-entrepreneur avec en bonus les 5 règles à suivre.

Le statut étudiant micro-entrepreneur (ex auto-entrepreneur); comment ça marche ?

Bonne nouvelle : être étudiant micro-entrepreneur n’est pas très différent d’être micro-entrepreneur tout court

💡Rendez-vous dans cet article complet Étudiant auto-entrepreneur” pour connaître tous les détails ! 

👉Ainsi, pour devenir micro-entrepreneur, vous devez suivre les mêmes étapes et formalités, dépendant de votre activité. C’est-à-dire : immatriculation gratuite directement en ligne et éventuellement inscription sur un registre en fonction de votre métier (si vous êtes artisan, par exemple).

Puisque vous êtes un étudiant seul, l’entreprise individuelle est idéale pour vous lancer en micro entreprise. Comptabilité et frais allégés, exonération de cotisations sociales, prélèvements simples … Grâce à votre numéro SIRET, vous pouvez réaliser des missions ou vendre des biens sans prise de tête.

Le micro-régime simplifié va vous permettre de vous lancer facilement tout en économisant un temps précieux dédié à vos études.

🚀 Avez-vous pensé à créer un compte pour votre micro entreprise ? Cela est devenu obligatoire si vous dépassez les 10 000 € de chiffre d'affaires pendant deux années consécutives. Chez Blank, compte pro en ligne allié à une interface de gestion agile, vous pouvez tout piloter depuis une application-toute-en-un ! Parmi nos offres, nous proposons des abonnements pour les micro-entrepreneurs dès 7 € par mois. Enfin, si vous ne vous êtes pas encore lancé, vous pouvez créer et immatriculer votre micro entreprise depuis l'application grâce à notre partenariat avec Legalplace ! Enfin, côté conseil, vous profitez d’un service client disponible 7j/7 et d’une assistance juridique 5j/5. Il suffit d’envoyer votre question et un expert comptable vous répond sous 24h !

👉Information importante : si vous dépassez les plafonds de chiffres d’affaires imposés en micro entreprise, vous sortez automatiquement du régime. Cela vaut aussi pour les étudiants !

Les plafonds de CA à respecter si vous souhaitez rester micro-entrepreneur :

  • 176 000 € pour les activités achat / revente de marchandises, vente de denrées à consommer sur place et prestations d'hébergement ;
  • 72 600 € pour les activités libérales et les prestations de service commerciales ou artisanales.

Comment déclarer vos revenus si vous êtes sur le foyer fiscal de vos parents ?

👉Si vous êtes rattaché au foyer fiscal de vos parents, vos revenus de micro-entrepreneurs sont simplement ajoutés aux leurs.  

Il faut ajouter vos revenus à ceux de vos parents sur la déclaration complémentaire 2042 C PRO sur la partie "personne à charge".

Le revenu total du foyer fiscal sera plus élevé. C’est pourquoi un détachement du foyer fiscal peut être intéressant.

👉Si vous êtes détaché du foyer fiscal de vos parents, vous faites votre propre déclaration d’impôt en fin d’année. Et ce, en plus de la déclaration de chiffre d’affaires du micro-entrepreneur à faire en ligne tous les mois ou 3 mois.

Les 5 règles des impôts de l’étudiant auto-entrepreneur

Voici les règles à suivre pour un étudiant micro-entrepreneur :

👉Règle n°1 : vous devez donc respecter les plafonds de 176 000 € ou 72 600 € .

👉Règle n°2 : vous bénéficiez d’une franchise en base de TVA

Concrètement, cela veut dire que vous n’avez pas à payer la TVA.

La TVA ou Taxe sur la Valeur Ajoutée est un impôt universel payé par la majorité des Français.

Sauf si vous dépassez les plafonds à respecter en micro entreprise ! Soit :

  • 85 800 € pour les activités achat / revente de marchandises, vente de denrées à consommer sur place et prestations d'hébergement ;
  • 34 400 € pour les activités libérales et les prestations de service commerciales ou artisanales.

👉Règle n°3 : vous déclarez puis payez votre chiffre d’affaires en ligne tous les mois ou 3 mois. 

Ce fonctionnement est très simple et rythme la vie du micro-entrepreneur. La déclaration de CA est à faire en ligne sur le site de l’URSSAF ou Portail Auto-entrepreneur.

Suite à quoi, vous pouvez payer par chèque, virement ou mandat de prélèvement.

👉Règle n°4 : vous pouvez opter pour le versement libératoire de l’impôt sur le revenu.

Pour faire simple, cela veut dire que vous pouvez choisir de payer vos impôts tous les mois ou tous les 3 mois au moment de votre déclaration de chiffre d’affaires en ligne et vis un pourcentage fixe. Vous ne payez plus vos impôts à la fin de l’année au moment de la déclaration. 

Pour tout comprendre, rendez-vous dans cet article Blank sur le versement libératoire.

👉Règle n°5 : elle est souvent oubliée, mais vous devez payer la CFE tous les ans, sauf pendant votre première année de lancement.

La CFE ou Cotisation Foncière des Entreprises est un impôt basé sur le lieu où vous déclarez votre entreprise que tous les micro-entrepreneurs doivent payer (sauf exonérations). 

👉Règle n°6 : si vous ne faites aucun chiffre d’affaires, vous ne payez rien, en revanche, vous devez obligatoirement le déclarer !

Dans ce cas, vous indiquez simplement “0” au moment de votre déclaration en ligne.

Combien d’impôts allez-vous payer en tant qu’étudiant auto-entrepreneur ?

Pour calculer vos impôts en micro entreprise, c’est très simple. Ces taux sont les mêmes que vous soyez étudiant ou pas.

👉Si vous n’avez pas opté pour le versement libératoire, l’administration prélève un pourcentage sur votre chiffre d’affaires (on appelle ça un "abattement forfaitaire”) :

  • 71 % pour les activités d'achat-revente ou de fourniture de logement (à l'exception des locations meublées autres que tourisme et chambres d'hôte) ;
  • 50 % pour les autres activités industrielles et économiques ;
  • 34 % du pour les activités libérales.

👉Si vous avez opté pour le versement forfaitaire libératoire  :

  • 12,8 % pour les activités d'achat/revente de marchandises, vente de denrées à consommer sur place et prestations d'hébergement ;
  • 22 % pour les prestations de service artisanale et commerciales ;
  • 22 % pour les activités libérales.

Je suis boursier, je touche des APL ou des allocations étudiants : que se passe-t-il et comment faire ?

Vous êtes boursier ? Dans ce cas, vos revenus d’auto-entrepreneur peuvent avoir un impact sur vos droits aux bourses car ces dernières sont calculées sur des critères sociaux.

👉Pour votre bourse, tout dépend donc de votre situation ! Rendez-vous directement sur le site service-public pour simuler vos droits en tant qu’étudiant micro-entrepreneur.

👉Côté CAF (Caisse d’Allocations Familiales), rien ne change 😉! En droit, on dit que le statut étudiant “prévaut”, même si vous avez une micro entreprise. 

👉Pour vos APL (Aide personnalisée au logement), vous êtes tranquille ! Car, même si vous êtes étudiant micro-entrepreneur, les APL sont calculées sur les revenus perçus il y a deux ans. 


Fini les fiches 👨🎓! Vous savez tout sur votre futur quotidien d’étudiant auto-entrepreneur (micro-entrepreneur). Le fonctionnement est plutôt simple, il suffit d’être rigoureux et/ou d’avoir les bons outils (un compte pro en ligne, un logiciel de compta si besoin). C’est tout ⛱️!

photo-profil-sarah-schnebert

Écrit par

Sarah Schnebert

Ici Sarah, concepteur-rédacteur et spécialiste en stratégie de contenus depuis plus de 7 ans. Diplômée de Sciences Po Rennes, je suis surtout une ex freelance et une habituée des galères entrepreneuriales. Mon objectif chez Blank : allier cette expérience à nos ressources juridiques pour vous faciliter la vie.

Créez votre compte en 5min

Après vérification de votre identité, vous recevrez votre Carte Blank sous quelques jours.

Ouvrir un compte
Carte Blank