Compte pro

Comprendre la commission de mouvement

Combien coûte une commission de mouvement et pourquoi ? Zoom sur un frais bancaire.

Sarah Schnebert
Publié le
30/9/21
Mis à jour le

Pour aller droit à l'essentiel

En tant qu’indépendant, maîtriser vos frais est essentiel. La bonne santé de votre activité en dépend ! Charges et cotisations sociales, impôts, frais fixes et variables, frais bancaires … Autant de sorties d’argent susceptibles de fragiliser votre trésorerie. Parmi les frais intempestifs les plus courants : la commission de mouvement. Prélevée sur votre compte pro par votre établissement, elle peut être occasionnelle mais doit le rester ! Qu’est-ce qu’une commission de mouvement ? Comment la calcule-t-on ? Combien ça coûte ? Comment faire pour l’éviter ou la réduire au maximum ? Saviez-vous que certaines banques et comptes pro en ligne proposent des offres sans commission de mouvement ? Focus et conseils.

Commission : de quoi parle-t-on ?

En droit et en langage bancaire, une commission à deux sens :

  • Une mission ou une charge que l'on confie à quelqu'un pour qu'il fasse quelque chose (comme un mandat SEPA par exemple) ; 
  • Un pourcentage prélevé ou reçu par un intermédiaire lors d’une opération. 


C’est la deuxième définition qui nous intéresse ici. Lorsqu’un établissement de crédit ou de paiement prélève des frais à l’occasion d’une opération, on parle de commissions.

Ces commissions sont d’ailleurs le moyen principal pour une banque de générer des revenus ! Derrière chaque commission se cache en fait de nombreux frais (l’intervention d’un expert, le salaire des personnes travaillant à la banque, l’achat et la location de logiciel permettant à l’opération d’avoir lieu ...)

🔍 Vous connaissez certainement les commissions d’intervention ou “frais de forçage” prélevés lorsque vous avez dépassé votre découvert autorisé. Ces commissions font partie des frais les plus chers dans le budget des Français !

🔍 Idem pour la commission à l’étranger que vous avez sûrement rencontré en déplacement. Lorsque vous faites un paiement ou un retrait dans une devise différente de celle de votre banque (comme l’Euro), des frais supplémentaires, en plus du taux de change, s'appliquent à la transaction. 

🔍 Enfin, la “commission du plus fort découvert” questionne souvent les professionnels comme les particuliers. Cette opération très coûteuse est calculée sur la base du plus fort découvert sur une période d'un mois.

🚀 Chez Blank, ces frais sont très faibles ! Ils s'élèvent à 1,9% du montant total de la transaction.

👉 Ce qu’il faut retenir ici, c’est que même si les commissions font partie de notre quotidien, elles doivent impérativement être connues et maîtrisées lorsque l’on est indépendant. Bien choisir votre partenaire bancaire et bien gérer le compte de votre entreprise est le meilleur moyen de préserver votre trésorerie.

Qu’est-ce qu’une commission de mouvement ?

La commission de mouvement c’est l’ensemble de ces frais bancaires prélevés par un établissement sur un compte professionnel uniquement.

À chaque opération débitrice (chaque mouvement bancaire ou mouvement de compte) une commission de mouvement est ainsi prélevée, en fonction du règlement fixé par l’établissement.

​​👉 Une commission de mouvement est par nature variable. Elle dépend des prestataires, de l’offre, des opérations débitrices sur le compte … Et ce indépendamment du solde du compte pro.

Une commission de mouvement est toujours indépendante du solde du compte pro, que ce dernier soit débiteur ou créditeur.

Commission de mouvement, comment ça marche ?

Concrètement, une commission accompagne une opération bancaire débitrice.

​​👉 Par exemple :

  • L’encaissement d’une facture ;
  • Le versement de salaires ;
  • Le versement ou prélèvement du loyer de vos bureaux ou ateliers …

À chaque fois que de l’argent « sort », la commission est prélevée par l’établissement de crédit (si c’est ce qui est prévu dans sa grille tarifaire).

​​👉 Une commission de mouvement n’inclue pas :

  • Le remboursement d’un crédit ou prêt professionnel ;
  • Les mouvements créditeurs et autres frais bancaires ;
  • Les virements internes. C’est-à-dire les virements entre comptes de la même banque ou du même compte pro en ligne. 

⚖️ Sur le plan légal, les commissions de mouvement sont tout à fait autorisées. Elles font partie du bénéfice réalisé par un établissement de crédit et rémunèrent aussi le prestataire.

Vous autorisez automatiquement les commissions de mouvement lorsque vous souscrivez à une offre et signez un contrat / une convention de compte. 

Si votre prestataire modifie sa convention de compte et notamment tout ce qui concerne les conventions de compte, il doit vous informer. N’oubliez pas que vous pouvez toujours négocier les frais bancaires de votre compte pro !  

Où trouver la commission de mouvement de votre prestataire ?

Aujourd’hui, ce sont surtout les banques traditionnelles (établissement de crédit) qui prélèvent des commissions de mouvement. Les comptes pro en ligne et autres acteurs Fintech jouent plutôt sur la transparence et l’absence de frais cachés ou supplémentaires via des abonnements.

🚀 C’est le cas chez Blank, compte pro en ligne allié à une interface de gestion agile. Nos offres sont détaillées sur notre site et un FAQ existe pour vous guider au vous pouvez tout piloter depuis une application-toute-en-un !

Pour une entreprise avec un volume d’opérations bancaires important, le coût de la commission de mouvement peut vite grimper.

Pour connaître la commission de mouvement de votre banque, rendez-vous dans sa grille tarifaire. Directement débitées sur votre compte, les commissions de mouvement sont généralement détaillées dans l’offre commerciale, la convention de compte ou les conditions générales. 

Il est donc essentiel d’aborder ce sujet systématiquement au moment de l'ouverture d’un compte pro !

Comment calculer la commission de mouvement ?

Si une commission de mouvement est variable, son calcul est cependant simple.

Une commission de mouvement se calcule à partir d’un taux fourni par votre établissement. Ce taux vous est communiqué en général dès le départ, dans l’offre et/ou les conditions de vente. Il varie d’un prestataire à l’autre.

​​👉 En moyenne, ce taux se situe entre 0,06% et 2%.

​​👉 À ce taux peuvent s’ajouter des frais accompagnant le montant de la commission. Par exemple : 5 € voire 15 €.

On obtient alors le montant de commission de mouvement : taux de votre établissement + frais supplémentaires.



Qu’avez-vous pensé de cet article ? Même si une commission de mouvement est tout à fait légal et rémunère un service, vous pouvez très bien décider de vous en passer. Dans ce cas, préférez les comptes pro en ligne 💸 !

Écrit par

Sarah Schnebert

Ici Sarah, concepteur-rédacteur et spécialiste en stratégie de contenus depuis plus de 7 ans. Diplômée de Sciences Po Rennes, je suis surtout une ex freelance et une habituée des galères entrepreneuriales. Mon objectif chez Blank : allier cette expérience à nos ressources juridiques pour vous faciliter la vie.

Créez votre compte en 5min

Après vérification de votre identité, vous recevrez votre Carte Blank sous quelques jours.

Ouvrir un compte
Carte Blank