Accueil
Créer son entreprise
Comment créer son entreprise avec 0 euro

Créer son entreprise avec zéro euro : possible ou pas ?

Vous êtes tenté par l’entrepreneuriat mais n’avez pas de fonds personnels à allouer à ce projet ? Bonne nouvelle : on peut tout à fait créer une entreprise avec 0 euro !

Alors, quel type d’entreprise peut-on ouvrir sans argent ? Comment démarrer son projet d’entreprise sans investir de capital financier important ? Quelles aides et sources de financement vous sont accessibles ?

Créer son entreprise avec zéro euro : dans quels secteurs se lancer ?

Pour lancer son entreprise sans argent, il faut cibler des activités qui ne nécessiteront pas ou peu d’investissement initial. Les pistes ne manquent pas :

  • Devenir freelance ou consultant : vous pouvez mettre vos compétences en marketing, RH, finance, conseil, etc., au service d’entreprises en travaillant en indépendant.
  • Lancer une activité de services à la personne : ménage, jardinage, cours et tutorat, pet sitting, etc. Avec le vieillissement de la population, c’est un marché en plein développement !
  • Créer sa boutique d’artisanat en ligne : certaines activités ne requièrent pas un grand investissement en matériel (le dessin, le tricot, les produits de beauté faits maison, etc.).
  • Monter une boutique de seconde main : en collectant des objets, des vêtements, accessoires très bon marché en vide-greniers, brocantes, recycleries… que vous pourrez ensuite revendre en ligne ou lors d’événements locaux.
  • Créer un e-commerce en dropshipping : le principe est de servir d’intermédiaire entre le fournisseur et le client final. Vous n’avez donc pas d’avance de trésorerie à faire ni de gestion des stocks…

Faites le point sur vos compétences, vos talents, vos centres d’intérêt et vos ressources disponibles (temps, matériel, etc.) pour cibler le projet qui vous correspond !

Entreprise sans capital : les statuts juridiques possibles

Bonne nouvelle : la plupart des formes de sociétés n’imposent pas de capital minimum obligatoire, ou 1 € symbolique. La seule exception est la société anonyme (SA), pour laquelle le capital doit être d’au moins 37 000 €.

Ceci étant dit, il faut avoir en tête que la création d’une société représente un coût certain : rédaction des statuts, publication d’une annonce dans un journal d’annonces légales, frais d’immatriculation, etc.

Si vous souhaitez créer une entreprise sans avoir d’argent, nous vous conseillons donc la micro-entreprise. Le statut d’auto-entrepreneur ne nécessite aucun capital social et son coût de création est nul !

Notez tout de même que pour entrer dans le cadre de la micro-entreprise, votre chiffre d’affaires ou vos recettes ne doivent pas dépasser un certain seuil, qui dépend de la nature de votre activité :

  • Pour les activités commerciales et les activités d’hébergement : le seuil annuel est de 188 700 €.
  • Pour les prestations de services et les activités libérales : le plafond est fixé à 77 700 €.

 

<div class="emphase-rt search">Vous vous lancez dans un projet entrepreneurial à plusieurs ?<br/>Le statut de micro-entrepreneur ne sera pas le plus adapté dans ce cas-là. Privilégiez la SARL (Société à Responsabilité Limitée) ou la SAS (Société par Actions Simplifiée), ou leurs versions unipersonnelles (EURL et SASU) si vous commencez seul et envisagez à terme de vous associer.<br/>Le coût de création de votre société pourra être mutualisé entre les associés.</div>

👉 Le point sur les étapes de création d’une entreprise dans notre article dédié.

Aides et subventions pour la création d’entreprise sans mise de départ

En fonction de votre projet et du lieu d’implantation de votre future activité, l’État et les collectivités territoriales peuvent proposer de nombreux dispositifs d’aides. Voici les principales aides à la création d’entreprise existantes :

  • L’ACRE : l’aide à la création ou à la reprise d’une entreprise offre une exonération temporaire de 50 % des charges sociales dues par l’entreprise jusqu’à la fin du 3ème trimestre suivant sa date d’immatriculation.
  • L’ARCE : l’aide à la reprise ou à la création d’entreprise s’adresse aux demandeurs d’emploi et consiste à verser aux créateurs ou repreneurs d’entreprise une partie de leurs allocations chômage sous la forme d’un capital, qui pourra les aider à concrétiser leur projet.
  • Le CAPE : le contrat d’appui au projet d’entreprise permet d’analyser la faisabilité de votre projet grâce à une structure accompagnatrice, qui vous guide et met à votre disposition des moyens matériels et financiers.

 

<div class="emphase-rt notif">Pour consulter toutes les aides de l’État et des collectivités territoriales auxquelles vous avez peut-être droit pour lancer votre projet entrepreneurial, rendez-vous sur la base nationale des aides aux entreprises, sur le site de BPI France.</div>

 

Comment se lancer à son compte sans argent : les autres sources de financement possibles 

Quand on a zéro euro à investir dans son projet d’entreprise, on peut envisager :

  • De tenter un financement participatif : de nombreuses plateformes en ligne proposent la mise en place simple et rapide de campagnes de crowdfunding. Cela permet à la fois de faire connaître votre projet, mais aussi de voir si la clientèle serait potentiellement au rendez-vous.
  • De demander un prêt d’honneur : ce type de prêt sans apport, à taux zéro, sans caution et sans garantie, est proposé par des réseaux nationaux de financement d’entrepreneurs. Les deux principaux sont : Initiative France et le Réseau Entreprendre.
  • De faire appel à ses proches : vous pouvez demander à votre entourage d’entrer au capital de votre entreprise, tout en restant majoritaire. C’est ce que l’on appelle le love money.

 

Il y a aussi l’option d’emprunter à la banque, mais il faut savoir qu’un apport personnel est souvent demandé. En fonction des projets et des banques, celui-ci doit pouvoir représenter entre 15 et 50 % du coût du projet.

FAQ

Quelles sont les principales idées de business sans investissement ?

Pour lancer son entreprise sans argent, vous pouvez devenir freelance ou consultant indépendant, lancer une activité de services à la personne, monter une boutique d’artisanat ou de seconde main en ligne, ou encore tenter l’aventure du dropshipping. 

Quels sont les risques associés à la création d’une entreprise sans capital ?

Créer son entreprise sans capital comporte certaines limites :

  • L’entreprise ne disposera pas de fonds nécessaires pour réaliser ses premiers investissements et/ou pour couvrir ses pertes potentielles.
  • Cela peut nuire à la crédibilité de l’entreprise vis-à-vis de ses partenaires économiques.

Comment financer la croissance de son entreprise sans argent ?

Vous avez plusieurs options :

  • le crowdfunding ; 
  • le love money ;
  • les prêts d’honneur ;
  • les campagnes de prévente ; 
  • les aides et subventions de l’État et des collectivités territoriales ;
  • le développement d’une activité sans coût de revient (prestations intellectuelles ou artistiques, vente de produits dématérialisés, service à la personne, etc.)

 

Les fiches pratiques associées

No items found.

Créez votre compte en 5min

Après vérification de votre identité, vous recevrez votre Carte Blank sous quelques jours.