Comptabilité

Que choisir : affacturage ou recouvrement ?

Entre affacturage et recouvrement, il y a plusieurs degrés de gravité, mais aussi, de différents niveaux d'efficacité ! Blank vous explique.

Sarah Schnebert
Publié le
12/8/21
Mis à jour le

Pour aller droit à l'essentiel

Lorsqu’on est indépendant, bien piloter sa comptabilité est essentiel pour éviter les risques de litiges ou les trous dans votre trésorerie. D’autres produits financiers existent : l’escompte, le découvert autorisé, ou encore, l’affacturage. Ce dernier est un service de financement et de relance efficace. Néanmoins, une procédure de recouvrement (il en existe trois formes) est plus radicale. Que choisir ? Cet article vous explique les avantages de l’affacturage versus ceux des trois types de recouvrement.

Affacturage ou recouvrement : comprendre les deux services

Si affacturage et recouvrement sont très proches, il est important de comprendre ce qu’ils veulent dire pour décrypter leurs différences.

👉L’affacturage est un service de financement à court terme

Un prestataire rachète votre créance en échange d’une commission de la facture. Puis, il prend en charge toute la relance client et vous verse les fonds rapidement. En cas de litige (facture impayée) vous n’avez rien à faire : le prestataire prend en charge la procédure.

Ainsi, l’affacturage intervient avant le litige, et est une solution de relance complète. C’est pourquoi on l’appelle aussi “service de recouvrement à court terme”. 

👉Le recouvrement d’une créance, c’est d’abord une procédure. Cela peut aussi être un service, seulement, l’entreprise doit d’abord constater l’impayé. 

L’affacturage intervient donc toujours avant le recouvrement. 

Attention : il existe trois formes de recouvrement :

  • Le recouvrement forcé : l’entreprise saisit la justice toute seule (souvent, un recouvrement amiable a d’abord échoué) ;
  • Le recouvrement amiable : l’entreprise ne saisit pas la justice, mais un dialogue est ouvert entre débiteur et créditeur via une lettre de mise en demeure. L’entreprise se charge toute seule de la mise en demeure ;
  • Le recouvrement amiable de créances pour le compte d’autrui : ce service très réglementé est proposé par un huissier de justice indépendant ou bien par des sociétés spécialisées dans le recouvrement amiable de créances. Il intervient après le constat d’impayé et éventuellement au lieu du recouvrement amiable ou forcé.

💡 Une troisième solution existe : l’escompte ! Entre escompte et affacturage, les services diffèrent également, mais sont tous deux d’une aide précieuse pour votre trésorerie.

Le recouvrement, comment ça marche ?

👉 Le recouvrement forcé fonctionne de la manière suivante.

L’entreprise crée un dossier contenant un formulaire d'injonction de payer CERFA no 12946*01 ainsi que toutes les pièces justificatives suivantes :

  • Le devis signé et/ou le bon de commande ;
  • La facture ou créance client ;
  • Les échanges (courriers, mails) prouvant l’émission de la facture ;
  • L'ensemble des messages liés à la relance client ;
  • La lettre de mise en demeure et son accusé de réception.

Une fois le dossier terminé, vous l’envoyez au Président du Tribunal de Commerce compétent (celui où se trouve votre client).

C’est pourquoi votre facturation est très importante ! Si elle n’est pas conforme, vous ne pouvez pas constituer un dossier en cas de litige. 

💡Avez-vous pensé à un compte pro en ligne ? Chez Blank, nous proposons en plus d’un compte pro et de tous ses services (moyens de paiement) un écosystème de gestion contenant un outil de gestion et d'émission des devis et factures ! Ce dernier vous permet de créer une facture ou un devis en bonne et due forme (avec toutes les mentions légales) et de personnaliser ces documents. De plus, vous pilotez l’ensemble du poste client via l’application ! Impossible de ne pas suivre les émissions et paiement de vos factures.

👉Dans le cadre du recouvrement amiable, le mécanisme est le suivant.

Une proposition officielle est envoyée par l’entreprise via un courrier recommandé. Soit, une lettre de mise en demeure avec accusé de réception. 

Cette lettre adressée au débiteur doit comporter les points suivants pour être conforme :

  • Le nom et les coordonnées de la société de recouvrement amiable de créances ;
  • Le nom et les coordonnées du créancier ;
  • Le montant de la somme due ;
  • Le délai de paiement exigé.

Attention : si c’est vous (et non une société) qui êtes à l’initiative du recouvrement amiable, vous ne pouvez réclamer que le montant de la créance à votre client. Les frais de recouvrement sont à votre charge, comme la lettre de mise en demeure.

Vous devez attendre la réponse de votre client avant de savoir quelle sera la marche à suivre. Si ce dernier ne donne pas de signe de vie ou refuse la procédure, vous n’avez plus le choix : la saisine des tribunaux et le recouvrement forcé est l’ultime recours. 

👉Si vous passez par un prestataire spécialisé dans le recouvrement amiable, dans ce cas, la procédure est prise en charge par un tiers, telle qu’une société spécialisée.

Un huissier de justice peut aussi proposer des services de recouvrement amiable de créances pour compte d’autrui. 

Ici, les coûts ne sont pas les mêmes ! Entre un huissier et une société, d’une part, mais aussi, entre le recouvrement amiable fait par vous ou par une société (parce que vous faites appel à un prestataire).

Bonne nouvelle : affacturage et société de recouvrement sont aussi complémentaires ! Nous en parlons à la fin de cet article.

Affacturage ou recouvrement forcé ?

Les avantages du recouvrement : la solution est officielle et encadrée par un huissier de justice. Vous êtes assuré de toucher le paiement de votre facture (à condition que le juge vous soit favorable). 

En revanche, votre client devient en quelque sorte votre “ennemi”. Vous devez consacrer à cette procédure du temps (parlons même de “charge mentale” !), des frais complémentaires et vous devez attendre que tout soit terminé pour toucher le montant de la facture.

Cette solution est à privilégier dans les cas les plus extrêmes. Un client insolvable, une créance dont le montant est très élevé … Le plus souvent, pour les factures aux “petits montants”, l’entreprise ou l’indépendant baisse les bras.

L’affacturage est donc une solution pour éviter le recouvrement forcé !

Le service vous évite de confronter votre client aussi durement (et de le perdre au passage). Le prestataire prend aussi en charge tout le litige. Vous n’avez plus à assumer la charge mentale liée à la saisine des tribunaux. Vous touchez rapidement votre facture et vous évitez le pire, en gardant l’esprit serein ⛱️ !

💡Chez Blank, en plus de l’outil d’édition de devis et facture, notre service d’affacturage à la carte est à votre service. Peu cher (3,5 % de commission sur le montant TTC de la facture) et ultra rapide, il vous permet d’obtenir des fonds en moins de 48h (sous réserve d’acceptation) et de déléguer toute la relance client. Fini les échanges interminables et les impayés !

Affacturage ou recouvrement amiable

Dans le cadre du recouvrement à l’amiable ou recouvrement amiable, vous décidez de ne pas saisir la justice mais de privilégier un dialogue avec votre client via un courrier recommandé appelé “mise en demeure”. Cette solution intervient après un constat d’impayé (et au lieu de l’affacturage).

Premier avantage de cette solution : le prix. Les frais juridiques à prévoir sont moindres que le recouvrement forcé.

Autre avantage : vous évitez de durcir les relations avec votre client. En effet, ne pas saisir la justice vous permettra peut-être de continuer à travailler ensemble si votre client se montre coopératif.

En revanche, vous devez quand même envoyer un courrier et constituer un dossier en reprenant l’ensemble des échanges. Du temps perdu que vous ne reverrez jamais ! Et si vos factures ou devis n’étaient pas conformes, vous risquez de ne pas voir votre dossier accepté.

Enfin, le recouvrement amiable à votre initiative est une mesure persuasive, mais pas coercitive. Rien ne garantit d’être payé !

Côté agilité, l’affacturage l’emporte. Plus simple et plus rapide, il est aussi plus fiable (si le prestataire accepte la créance). 

Côté prix, le jeu est serré ! L’affacturage peut être plus cher qu’une procédure de recouvrement amiable. Dans ce cas, favorisez un service d’affacturage à la carte, sans contrat d’affacturage et sans engagement. 

Affacturage ou recouvrement amiable via une société ou un huissier de justice

La décision est moins simple dans ce cas. Tout dépend des prestataires auxquels vous faites appel ! Mais affacturage et recouvrement amiable sont très différents.

L’affacturage est un service qui intervient en amont, avant le litige. Vous cédez une facture qui est rachetée par le prestataire. Ce dernier se charge de toute la relance et vous paie immédiatement. En cas de litige, il s’en occupe aussi.

Une société de recouvrement ou un huissier interviennent une fois que le litige est arrivé : vous constatez qu’une facture est impayée et vos efforts (mise en demeure) ne marchent pas. Ils sont efficaces pour récupérer les paiements de vos factures clients, mais sont généralement plus chers.

Experts du droit, ils utilisent d’autres méthodes plus dures (procédures à l’amiable, procédures judiciaires) que l’affacturage. Une fois les procédures terminées, ils remettent une quittance attestant que la dette a été payée par le client.

L’idéal : cumuler les deux ! Choisissez bien des prestataires de préférence à la carte.

👉Faites appel à un prestataire d’affacturage uniquement pour les factures que vous jugez à risque. Dans ce cas, les inconvénients de l’affacturage sont minimisés.

👉Si jamais vous constatez qu’une facture que vous n’avez pas cédée est impayée, ou si le prestataire d’affacturage refuse votre facture, faites appel à une société de recouvrement amiable de créances ! Gagnant-gagnant.


Le tour est joué : en combinant les deux services, vous pilotez votre activité en intelligence et vous maximisez vos chances d'être payé. Pour ce qui est du recouvrement amiable, vous pouvez le faire vous-même au lieu de passer par l’affacturage, mais cela est moins fiable. Enfin, l’affacturage vous évite de passer par le recouvrement forcé dans tous les cas !


Sources : economie.gouv

Écrit par

Créez votre compte en 5min

Après vérification de votre identité, vous recevrez votre Carte Blank sous quelques jours.

Ouvrir un compte
Carte Blank